Le pharmacien travaille le plus souvent en officine. L'industrie, l'hôpital et les laboratoires d'analyses médicales offrent d'autres possibilités d’exercice.

  • Salaire débutant
    2813€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

En officine, le pharmacien délivre des médicaments prescrits sur ordonnance médicale ou disponibles sans ordonnance, ainsi que des produits de parapharmacie.

Dans tous les cas, il conseille et informe le patient sur le médicament ou produit délivré. Il s'assure de la compatibilité et de la conformité des médicaments avec son profil, pour éviter toute interaction médicamenteuse. Il donne également des indications sur les doses à prendre sur une durée donnée (posologie). Il vérifie aussi que le préparateur en pharmacie a réalisé correctement des préparations particulières (en termes de concentrations, masses, conditionnement, procédés suivis…).

Selon les cas, le pharmacien peut proposer lui-même un produit sans ordonnance ou orienter vers un médecin. Acteur de la santé publique, le pharmacien participe au dépistage et à la prévention de certaines pathologies, effectue des vaccins (contre la grippe, le Covid-19) et réalise des tests antigéniques. Il est également habilité à effectuer des bilans partagés de médication pour expliquer les différents traitements à des personnes atteintes de plusieurs pathologies. Il peut encore mener des entretiens thérapeutiques pour des patients souffrant d'asthme ou sous anticoagulants. Ces nouvelles missions permettent d’intégrer davantage le pharmacien d’officine dans le suivi et l’accompagnement des patients.

Enfin, le pharmacien propose et vend du matériel orthopédique (genouillères, chevillères, ceintures lombaires...) et accompagne le patient dans son choix de matériel médical (fauteuil roulant, lit médicalisé...).

À l'hôpital, le pharmacien délivre les médicaments prescrits par les médecins aux malades hospitalisés. Avec une spécialisation en biologie médicale, le pharmacien peut exercer dans un laboratoire d'analyses médicales. Dans l'industrie pharmaceutique, il contribue à l'élaboration de nouveaux médicaments et à la surveillance des produits existants. Le milieu hospitalier, la recherche ou l'armée offrent aussi des opportunités.

Les formations et les diplômes

Après le bac

 Le cursus de pharmacie débute avec le Pass (parcours accès santé spécifique) ou la LAS (licence accès santé). Les études durent 6 ans (cycle court) pour ceux qui s'orientent vers l'officine ou l'industrie. 9 ans (cycle long ou internat), pour ceux qui souhaitent s’orienter vers la pharmacie hospitalière ou la biologie médicale.

 Pour les étudiants souhaitant devenir enseignants-chercheurs, leur formation devra être complétée d'une thèse de sciences.