Apprentissage, professionnalisation : les contrats en alternance

Publication : 19 juillet 2022

La formation en alternance comprend deux types de contrats de travail : le contrat d'apprentissage et le contrat de professionnalisation. Ils permettent tous deux d'acquérir de l'expérience au sein d'une entreprise, sous certaines conditions. Détail des contrats.
Apprentissage ou professionnalisation : les contrats en alternance

Les contrats en alternance : quelles différences ?

Public cible

  • Jeunes de 16 à 29 ans révolus
  • Jeunes de 15 ans ayant terminé la classe de 3e
  • Pas de limite d'âge pour les travailleurs handicapés
  • Pas de limite d'âge pour les sportifs de haut niveau
  • Pas de limite d'âge pour ceux qui souhaitent créer ou reprendre une entreprise supposant l'obtention d'un diplôme

Objectif

  • Obtenir un diplôme ou un titre enregistré au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles)
  • Acquérir de l'expérience en entreprise

Types de contrat

  • CDD égal à la durée de la formation ou CDI

Durée de la formation

  • Variable selon le niveau de qualification préparé

Statut dans l'entreprise

  • Salarié, apprenti
  • Relevant de la formation initiale

Entreprises d'accueil

  • Toutes les entreprises

Encadrement dans l'entreprise

  • Maître d'apprentissage

Rémunération minimum

  • Un pourcentage du SMIC (de 27 à 100 %) qui varie selon l’âge et l’année de formation

Public cible

  • Jeunes de 16 à 25 ans révolus sortis du système éducatif sans qualification professionnelle ou ceux qui veulent compléter leur formation
  • Demandeurs d'emploi de plus de 26 ans
  • Bénéficiaires du RSA, de l'ASS (allocation de solidarité spécifique), de l'AAH (allocation aux adultes handicapés)
  • Personnes bénéficiaires d'un CUI (contrat unique d'insertion)

Objectif

  • Acquérir une qualification professionnelle reconnue par l’État et/ou la branche professionnelle et de l'expérience en entreprise
  • Réussir son insertion ou son retour à l'emploi

Types de contrat

  • CDD ou CDI

Durée de la formation

  • 150 heures minimum sur la durée totale du contrat

Statut dans l'entreprise

  • Salarié, stagiaire de la formation professionnelle continue
  • Relevant de la formation continue

Entreprises d'accueil

  • Toutes les entreprises, en dehors de la fonction publique

Encadrement dans l'entreprise

  • Tuteur

Rémunération minimum

  • Un pourcentage du SMIC (de 55 à 100 %) qui varie selon l’âge et le niveau de formation