< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

technicien / technicienne de fabrication de mobilier et de menuiserie

Au coeur de la chaîne de fabrication, le technicien de fabrication de mobilier et de menuiserie participe à la conception et à la production de meubles, de fenêtres, d'escaliers... en conjuguant sens de l'esthétique et compétences techniques.

  • Niveau minimum d'accès : Bac ou équivalent
  • Salaire débutant : 1860 €
  • Statut(s) : Statut salarié
  • Synonymes : Menuisier/ière industriel/le, Technicien/ne de production bois bâtiment ameublement, Technicien/ne des industries de l'ameublement et du bois
  • Secteur(s) professionnel(s) :

    Filière bois

  • Centre(s) d'intérêt :

    Je rêve d'un métier artistique,
    Je suis branché high tech,
    Réparer, bricoler, j'adore ça

Le métier

Nature du travail

Différentes missions

Selon l'endroit où il travaille, la taille de l'entreprise et la définition de son poste, les tâches du technicien de fabrication de mobilier et de menuiserie peuvent varier. Dans une entreprise de menuiserie et d'ameublement, il peut être chargé de la fabrication de pièces (portes, fenêtres, etc.) de A à Z (définition des méthodes pour concevoir et fabriquer les différents ouvrages en bois, lancement et suivi de la fabrication, finitions...) ou seulement de la fabrication industrielle ou artisanale.

Organiser la production

En atelier, il organise et contrôle le travail sur machines automatisées. En fonction des plans qui lui sont transmis, il dresse la liste des opérations techniques à réaliser, définit les paramètres d'usinage (vitesse de coupe du bois notamment) et programme les machines à commandes numériques. Il vérifie ensuite le bon déroulement de la production.

Concevoir les produits

Au sein d'un bureau d'études, il contribue à la conception et au design des produits. Il réalise des plans à partir de modèles existants, en fournissant toutes les indications nécessaires à la fabrication d'un meuble, d'une porte, d'une fenêtre... Cela concerne les études avec plan grandeur nature, le prototype, les méthodes, le contrôle qualité, la gestion des stocks...

Compétences requises

De la polyvalence

Polyvalence oblige, le technicien de fabrication maîtrise le dessin industriel et sait tracer des plans, mais aussi les décoder quand ils sont réalisés par quelqu'un d'autre. Il connaît les normes imposées dans le bâtiment et les caractéristiques des différentes essences de bois. Dans certaines entreprises, il peut aussi être amené à fabriquer des portes ou des fenêtres en aluminium ou en PVC. Doté d'un sens esthétique et créatif, il peut donner son avis dans le design d'un meuble, par exemple.

L'esprit d'analyse

Il doit aussi posséder un esprit d'analyse et de synthèse afin de résoudre les problèmes qui surviennent à l'atelier, en cours de production. Réactif, il anticipe les dysfonctionnements éventuels des machines et s'adapte aux nouvelles techniques de fabrication. Il sait lire un document technique et faire de la maintenance de premier niveau sur les machines de l'atelier.

Un animateur d'équipe à l'écoute

Organisé et responsable, le technicien dispose des qualités nécessaires pour animer une équipe, écouter chaque ouvrier et défendre ses idées auprès de ses interlocuteurs.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Atelier ou bureau d'études

Le technicien de fabrication de mobilier et de menuiserie exerce ses fonctions au sein d'un atelier de fabrication, d'un bureau d'études ou des méthodes, d'une entreprise industrielle ou artisanale de transformation du bois (ameublement, menuiserie industrielle, parquets...).

Seul ou en équipe

Dans un atelier important, le technicien anime une équipe d'opérateurs de production. Il travaille debout, dans le bruit et les sciures de bois même si la plupart sont aspirées au fur et à mesure de la découpe. En contact avec la matière, il est cependant de plus en plus assisté de machines à commandes numériques qu'il doit programmer et surveiller. En bureau d'études, il est plus sédentaire, concentré sur ses plans, face à la planche à dessin et à l'ordinateur.

En contact avec ses partenaires

En interne comme en externe, le technicien est en relation avec différents interlocuteurs (collègues, clients, fournisseurs, designers). Il rend compte de son activité au responsable de l'atelier ou du bureau d'études.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

1860 à 2250 euros brut par mois.

Intégrer le marché du travail

Des débouchés pour les jeunes

Les jeunes techniciens diplômés sont recherchés, à condition qu'ils soient mobiles car 3 régions regroupent l'essentiel des effectifs du secteur : l'Auvergne-Rhône Alpes (17 %), le Grand Est (14 %) et les Pays de la Loire (13 %). Chaque année, 1 600 apprentis sont recrutés dans le secteur. Attention cependant, beaucoup de petites entreprises familiales fonctionnent sans employés.

Élargir ses horizons

Les entreprises de fabrication de meubles ou de menuiserie, majoritairement des PME (petites et moyennes entreprises), offrent des débouchés, surtout si elles se diversifient (travail de l'aluminium et du PVC en plus du bois, menuiserie intérieures et extérieures, etc.). Il est aussi conseillé d'étendre ses recherches d'emploi à l'agencement, c'est-à-dire la pose, autre branche du secteur de la transformation du bois. Cette activité est aujourd'hui en plein essor, que ce soit chez les fabricants de cuisines intégrées, dans l'aménagement de bureaux et de boutiques ou dans l'industrie nautique.

Promotion possible

Quelques années de pratique du métier permettent au technicien de fabrication d'accéder à des fonctions d'encadrement en tant que responsable de bureau d'études ou de chef d'atelier, par exemple. Ce dernier supervise le travail de l'opérateur de fabrication et du conducteur de ligne.

Accès au métier

Accès au métier

Si le bac est le premier niveau d'entrée du métier, un niveau supérieur permet d'évoluer plus facilement

Niveau bac

  • Bac technologique STI2D (développement durable)

  • Bac professionnel technicien de fabrication bois et matériaux associés ; menuiserie aluminium-verre ; technicien menuisier-agenceur

Niveau bac + 2

  • BTS développement et réalisation bois ; systèmes constructifs bois et habitat

Niveau bac + 3

  • Licence professionnelle ameublement ; métiers du bois...

En savoir plus

Ressources utiles

http://www.lebatiment.fr

Site édité par la Fédération française du bâtiment (FFB) pour promouvoir la profession.

http://www.metiers-btp.fr

Site de l'Observatoire prospectif des métiers et qualifications du BTP.