Social

Les métiers et l'emploi dans le social

Publication : 12 octobre 2022

Ouvert à une grande variété de profils, du CAP au bac + 5, le secteur social recrute, principalement dans le domaine des services à la personne. Si l'insertion est rapide, les débuts sont souvent précaires, en contrats courts et à temps partiel.

Des métiers au service des populations fragilisées

Les travailleurs sociaux se répartissent en plusieurs domaines :

  • l'aide sociale, avec comme métier phare celui d'assistant de service social ;
  • l'éducation spécialisée auprès d'enfants ou adultes en situation de handicap, d'enfants placés, d'adultes en situation de précarité... ; 
  • les services à la personne, avec les métiers d'accompagnant éducatif et social, de technicien de l'intervention sociale et familiale ;
  • le développement local (médiateur social) ;
  • l'insertion professionnelle (chargé d'insertion).

Une insertion rapide, mais des débuts précaires

Non délocalisables, les besoins en professionnels du travail social augmentent, notamment en raison du vieillissement de la population. Le secteur emploie plus de 1,2 millions de salariés mais fait face à une pénurie de candidats. Pourtant, il propose une diversité de métiers et de lieux d’exercice, et de belles perspectives d’évolution.

Un tiers des professionnels travaillent dans des établissements dédiés à l'accueil et à la prise en charge de personnes en situation de handicap. 18 % exercent auprès de personnes âgées, 8 % se consacrent à l’accueil des jeunes enfants. Enfin, 21 % est employé dans l’aide à domicile.

Les jeunes diplômés trouvent rapidement un emploi même si leurs débuts se font souvent en CDD (contrats à durée déterminée) et à temps partiel, en particulier dans l'éducation spécialisée. Après quelques années d’expérience le CDI (contrats à durée indéterminée) devient majoritaire pour tous les professionnels du secteur.