Portrait

Claire Léger, game producer

Publication : 26 octobre 2022

Orchestrer le travail des équipes engagées dans la production d’un jeu vidéo, tel est le rôle de Claire, game producer . "Un jeu, c’est une aventure collective ! Ce qui me passionne, c'est de réussir à faire travailler ensemble divers talents."

Faire exister un jeu

Pour donner vie à un jeu vidéo, de nombreux professionnels sont réunis sur le projet. Scénariste, développeur, graphiste 3D… chacun apporte son savoir-faire, qu’il soit technique ou artistique ! "Le rôle d’un producer est d’accompagner les équipes de production, de superviser les étapes de création en assurant le suivi des plannings et des budgets", résume Claire, qui doit faire travailler ensemble des profils très différents, tous passionnés ! "Un jeu, c’est toujours une œuvre collective : chacun met son talent au service du projet."

Dialogue et arbitrage

Une fonctionnalité qui prend plus de temps que prévu à concrétiser, des effectifs réduits… Claire s’adapte aux contraintes. "On peut décider de renforcer les équipes, d’augmenter le budget, ou revoir certaines ambitions de contenu à la baisse. Je dois argumenter, convaincre les équipes, les partenaires et la direction, puis je tranche !" Entre des artistes sensibles au rendu du jeu, des développeurs contraints par les aspects techniques et la nécessité de rendre le jeu agréable et intéressant pour le joueur, la producer cherche le meilleur terrain d’entente.

Divers partenaires

Au quotidien, Claire travaille avec les leads (responsables d'équipe). "On se réunit beaucoup. Pour lever les frein et faire avancer la production, j'ai besoin de connaître les difficultés rencontrées par chacun." Autre volet : préparer les éléments contractuels liés aux prestataires. "J’échange avec la partie graphique notamment : modélisation 3D, animation, etc. Enfin, notre éditeur, qui accompagne la production des jeux, est aussi un interlocuteur privilégié."

Son parcours

"L'univers des jeux vidéo, je l'ai découvert très jeune, mais chez les copains plutôt qu’à la maison", se rappelle Claire. " Je m’intéressais au cinéma d'animation, aux mangas et, plus généralement, à la lecture, mais sans avoir une idée précise d'un métier et sans trop savoir quelles études supérieures choisir." Après une formation universitaire en arts plastiques, puis une spécialisation en multimédia, cette passionnée saisit l'opportunité de toucher au game design. "J’ai développé une dizaine de jeux "flash". Tout a commencé par cette opportunité et, une fois que j’ai eu un pied dans ce milieu qui m’intéressait beaucoup, j'ai continué sur ma lancée !" Au moment de choisir le métier qu’elle pourrait exercer, Claire se rend compte qu'elle souhaite avant tout coordonner des équipes. "Il y a des talents pour imaginer une histoire, créer des personnages, faire naître un univers créatif... Moi, ce qui m'intéresse, c'est de permettre aux jeux d'exister.