Portrait

Lisa Bergugnat, responsable de la programmation et de la médiation culturelle

Publication : 12 septembre 2022

Chargée de faire découvrir le chantier de Notre-Dame de Paris au public et de le rendre compréhensible, Lisa Bergugnat est une passionnée de patrimoine. "J’ai toujours aimé les musées et les monuments historiques, et, dès la 6e, j’ai su que c’était dans ces lieux que je souhaitais travailler."

Valoriser le rôle de chacun

Un chantier "hors les murs"

Conférences en ligne, expositions, actions auprès des scolaires… Lisa Bergugnat, responsable de la programmation et de la médiation culturelle, maître d’ouvrage du chantier, multiplie les initiatives. Un exemple : une exposition inédite de bande dessinée, imaginée par cinq auteurs francophones de renom, présente, sur les palissades du chantier, les principales opérations de sécurisation et les métiers associés. "Notre rôle, pendant les travaux, c’est de présenter le chantier "hors les murs", de le faire découvrir au public en le rendant compréhensible, accessible à tous." Pour expliquer les avancées du chantier, Lisa dialogue avec les divers intervenants, des architectes aux scientifiques, en passant par les artisans.

Faire découvrir les métiers

Autre mission de Lisa : valoriser le rôle de chacun et mettre en lumière des métiers méconnus, en suscitant des vocations auprès des jeunes. C’est l’un des objectifs du Village du chantier organisé les 17 et 18 septembre 2022, sur le parvis de Notre-Dame, à l’occasion des Journées européennes du patrimoine. "Les visiteurs pourront rencontrer des professionnels mobilisés sur le chantier de restauration et à découvrir ces savoir-faire d’excellence."

Des expositions à venir

Lisa finalise les prochains rendez-vous : dès le printemps 2023, la Cité de l’architecture présentera une exposition sur le chantier de Notre-Dame, coproduite par l’établissement public. "Par ailleurs, un espace d’exposition prendra ses quartiers à proximité immédiate du site, sous le parvis. Conçue avec un scénographe, cette Maison du chantier et des métiers proposera, en plus d’un parcours numérique et audiovisuel, la découverte d’objets et de vestiges provenant de la cathédrale."

Découvrez son parcours

"La diversité des métiers de la culture est méconnue, surtout quand on n'a pas grandi dans cette sphère et que l’on a évolué dans des territoires ruraux éloignés de la centralisation parisienne. Ne sachant pas quel chemin suivre après le baccalauréat, j’ai intégré une licence de lettres modernes à l’université Toulouse Jean Jaurès. Un an plus tard, j’ai commencé une double licence, dans la même université, en ajoutant aux lettres l’histoire de l’art et l’archéologie.

Après ce double cursus, j’ai obtenu deux masters, l’un en gestion du patrimoine culturel et l’autre en direction de projets artistiques et culturels internationaux, à l’université Lumière Lyon 2. Pendant ces études, j’ai fait plusieurs stages en médiation culturelle. Parallèlement, je travaillais en tant que bénévole dans un musée. La pratique de ce métier a révélé une passion : celle de rendre compréhensible le patrimoine et de rendre accessible au plus grand nombre les richesses culturelles qui font partie intégrante du paysage français."

 

© Isabelle Harsin / Sipa