Collection : le chef-d’œuvre en voie professionnelle

Des modifications sur motos
en bac pro

Date de publication : 19 avril 2023

En 2ᵉ année de bac pro maintenance des véhicules option motocycles, les élèves doivent réaliser un chef-d’œuvre : modifier des motos. De vrais challenges pour Océane, Valentin, Rémi et Kayssa, amenés à gérer des révisions mécaniques, tout en révisant les cours. Le moteur de leur réussite : le travail d’équipe.

Image d'illustration, crédit photo ci-après

Dans le garage du lycée Jacques Prévert de Combs-la-Ville (77), la classe de 2ᵉ année de bac pro maintenance des véhicules option motocycles transforme des motos en modèles de course et de collection, pour son chef-d’œuvre.

Du tout-terrain

Il y en a pour tous les goûts. Océane travaille sur un ancien modèle de moto. Son objectif est double : obtenir une homologation "véhicule de collection", en faisant en sorte qu’il soit aussi autorisé à circuler sur la route. Après des tests de puissance, elle effectue des réglages au niveau du carburateur. "Ce qui me plaît le plus ? Découvrir des anciennes comme des nouvelles technologies, raconte-t-elle. Et de voir que la moto est bien entretenue, grâce à mon travail, c’est une fierté !" D’autres, comme le groupe de Rémi, Valentin et Kayssa, préparent une moto en vue d’une course. Ils ont monté des pneus lisses spécialement pour les pistes.

Du sur-mesure

"Après avoir surélevé l’amortisseur, il a fallu ajuster les dimensions d’une autre pièce en faisant un peu de métallerie", explique Rémi. Chacun gère ces petits travaux en plus, à l’aide des bons outils. "On a l’occasion de toucher un peu à tout en tournant aussi sur les projets." Par exemple, des élèves ont conçu des supports de clignotants adaptés à la moto d’Océane. Celle-ci prête main-forte à Tiphanie, pour changer la courroie de son deux-roues.

Interclasses

La moto de course sera ensuite transférée dans un autre lycée chargé de recouvrir et d’habiller l’ensemble. "Côté performance, une classe de BTS travaille sur le moteur", précise Valentin. Avec son équipe, il leur faut donc respecter un planning collectif. D’ici là, les élèves prennent en photo l’évolution de leurs motos, pour alimenter une galerie Instagram, et surtout un diaporama qui servira à l’oral de fin d’année.

Et après le bac pro maintenance des véhicules option motocyles ?

Beaucoup aimeraient travailler, comme Océane. Elle prévoit plus tard de développer des compétences dans la maintenance automobile. Valentin prépare sa poursuite d’études en BTS dans la maintenance des motos, accompagné par des élèves de BTS dans le cadre du dispositif des cordées de la réussite. Son objectif : ouvrir un garage.