L'alternance dans l'enseignement supérieur

L'alternance dans le supérieur :
état des lieux

Date de publication : 30 janvier 2024

Financer ses études, gagner en expérience, se familiariser avec le monde du travail... les raisons de choisir l'alternance ne manquent pas. Le point sur ce mode de formation dans l’enseignement supérieur.

Image d'illustration, crédit photo ci-après

L'apprentissage facilite l'entrée dans la vie active.

Avantages et contraintes

La formation en apprentissage permet de suivre des études tout en étant salarié. Ainsi, les diplômés arrivent sur le marché du travail avec une première expérience professionnelle. Autres atouts : des frais d’inscription gratuits et même un salaire pendant toute la durée des études… Une aide au financement du permis de conduire B peut également être proposée.

Revers de la médaille, il n’est pas toujours facile de gérer son temps entre travail et études, sans perdre de vue les examens. La formation exige organisation et régularité. Le choix de l’entreprise est primordial : la qualité de la formation en dépend.

Diplômes et spécialités

De plus en plus de formations de l'enseignement supérieur peuvent être suivies en apprentissage. Environ la moitié des apprentis préparent un bac + 2, BTS ou BUT. À l’université, la formule est aussi proposée aux étudiants en licence professionnelle et en master. Idem dans de nombreuses écoles d’ingénieurs ou de commerce.

S’inscrire dans un CFA

Sous réserve de la signature d'un contrat avec une entreprise, il est possible de se pré-inscrire dans le CFA (centre de formation d’apprentis) préparant au métier et au diplôme choisis. La plupart des CFA sélectionnent leurs étudiants : dossier scolaire, tests, voire concours d’entrée. Pour les grandes écoles et les universités, il faut se renseigner auprès de l’établissement.

Lire l'article Choisir son établissement de formation.

Trouver une entreprise

La plupart des établissements de formation en alternance ont tissé des liens étroits avec les entreprises locales susceptibles d'accueillir des apprentis. Ils peuvent fournir des listes de contacts et accompagner les jeunes dans leur recherche d'un employeur.

Lire l'article Apprentissage : où trouver des offres ?

Les contrats en alternance

  • Le contrat d’apprentissage : destiné aux jeunes de 16 à 29 ans révolus, il permet d’acquérir un diplôme national (BTS, diplôme d’ingénieur, etc.).
  • Le contrat de professionnalisation s'adresse aux jeunes de moins de 26 ans (en priorité ceux qui souhaitent compléter leur formation initiale) et aux demandeurs d’emploi de tout âge.

Et après, quelle insertion ?

Les diplômés de l’enseignement supérieur formés en apprentissage s’insèrent plus facilement sur le marché du travail : 6 mois après leur diplôme, une majorité d’entre eux ont un emploi. Environ la moitié des apprentis diplômés intègrent leur entreprise d’accueil après leur formation.

L’alternance : se projeter dans un métier

Rencontre avec Sébastien Malige, directeur du CFA Stephenson, et Noémie Escoffier, chargée de communication. S’il fallait ne retenir qu’un conseil : préparez bien votre projet ! Lire le témoignage.