Et si je faisais...

Mon stage de 3e dans une station
d'épuration des eaux ?

Date de publication : 5 mai 2021

Protéger la nature, c'est aussi assainir les eaux usées. Rencontre avec les professionnels qui garantissent le bon fonctionnement d'une station d'épuration.

Cliquez sur une image pour afficher le diaporama

Gros plan d'une serre
Bienvenue à La Serre
Portrait en gros plan de l'ingénieure traitement des eaux
Odile, ingénieure traitement des eaux chez Tours Métropole
Portrait en gros plan du chargé des contrats
Anthony, chargé des contrats chez Tours Métropole
Portrait en gros plan du technicien d'assainissement
Vivien, technicien d'assainissement chez Veolia
Portrait en gros plan de l'ingénieure d'exploitation
Claire, ingénieure exploitation chez Veolia
Portrait en gros plan du technicien de contrôle
Antony, technicien de contrôle au Satese
Portrait en gros plan de la coordinatrice de l'association Couleurs sauvages
Nathalie, coordinatrice de l'association Couleurs sauvages
Portrait en gros plan de l'animatrice nature
Annabelle, animatrice nature

© Mehrak/Onisep

Reportage réalisé en 2019

Organiser, contrôler, analyser

De la maison jusqu'à la station d'épuration, tout un réseau d'égouts évacue nos eaux usées. Les responsables de réseau d'assainissement supervisent et contrôlent la gestion et l'exploitation de ces canalisations.
À la tête des stations d'épuration, les chefs de station de traitement des eaux organisent le travail des équipes techniques qui assurent la dépollution des eaux usées, avant leur rejet dans la nature. Pour éviter les fuites et les contaminations, les agents d'exploitation de l'eau vérifient les installations, participent à l'entretien du réseau, effectuent des contrôles.
Les techniciens d'exploitation de l'eau sont responsables de la qualité et de la quantité d'eau utilisée dans les usines (l'industrie papetière, par exemple, en consomme beaucoup), ainsi que de son recyclage.
En laboratoire ou sur le terrain, les hydrologues, spécialistes du cycle de l'eau en surface, analysent de nombreuses données (précipitations, force des marées, débit d'un cours d'eau...). Le but : éviter des catastrophes et préconiser des solutions d'aménagement.

Métiers de l'environnement : quels autres lieux d'exercice ?

Les énergies renouvelables (éolien, solaire, géothermie…), la prévention des risques industriels (pollution…), le traitement des déchets et la protection de la nature.


À lire aussi

Sur le même sujet

Boutique