Diplôme d'ingénieur de l'École
nationale supérieure
des technologies et industries
du bois de l'université de Lorraine

Ecole nationale supérieure des technologies et industries du bois
(Épinal)

Caractéristiques

Durée de la formation : 3 ans
Nature de la formation : Diplôme conférant le grade de master, Titre habilité par la Commission des titres d'ingénieur
Inscrit au RNCP : Niveau 7 (bac + 5)
Modalités : temps plein, apprentissage
Langues : Allemand, Anglais, Espagnol
Coût total de la scolarité : 1803 euros en 2023 (601 euros par an, gratuit en apprentissage)

Admissions

Avec bac + 2 en 1re année du cycle ingénieur (en apprentissage)
  • Dossier, entretien : avec BUT ou BUT2 (génie civil, génie mécanique et productique, sciences et génie des matériaux, mesures physiques, chimie, biologie, génie thermique et énergétique, génie biologique), CPGE ATS (post BTS (système constructif bois et habitat, développement et réalisation bois, génie civil... ou BTSA gestion forestière)), L3. En 2024, 16 places

Spécialisations

en 3e année du cycle ingénieur, 3 parcours au choix en apprentissage :

  • approche globale d'un projet bois
  • bioraffineries du bois
  • caractérisation et développement de matériaux
  • conseil et expertise pour les matériaux bois
  • développement de produits de construction
  • dimensionnement de structures
  • environnement
  • industrialisation des produits et processus bois
  • ingénierie numérique pour l'aide à la décision
  • logistique pour les entreprises industrielles de la construction
  • productions d'énergies
  • thermique du bâtiment

Débouchés

Principaux secteurs : construction bois (48 %), organismes d'études/conseil, interprofession (19 %), ameublement, agencement (8 %), exploitation, gestion de forêt (6 %), formation, enseignement, recherche (6 %), première transformation, scierie, raboterie, CLT (6 %), bois, énergie (5 %)

Élèves embauchés à l’étranger : 1,9 %

Temps d’accès au 1er emploi : de 0 à 1 mois (83 %), autres (17 %)

Salaire annuel brut moyen à l'embauche : 35445 euros  (primes comprises) en 2022