Diplôme d'ingénieur de l'École
d'ingénieurs des sciences
aérospatiales

École d'ingénieurs des sciences aérospatiales - campus de Bordeaux
(Saint-Jean-d'Illac)

Caractéristiques

Durée de la formation : 3 ans
Nature de la formation : Diplôme conférant le grade de master, Titre habilité par la Commission des titres d'ingénieur
Inscrit au RNCP : Niveau 7 (bac + 5)
Modalités : temps plein
Langues : Allemand, Anglais, Chinois, Espagnol
Coût total de la scolarité : 25800 euros en 2023 (8600 euros par an pour le cycle ingénieur en 3 ans)
Coûts d'inscription : 700 euros en 2023 (par an de frais d'inscription ou de réinscription en cycle préparatoire ou en cycle ingénieur (pris en compte dans les frais annuels de scolarité), à noter aussi une cotisation de 100 euros par an dédiée à la participation des frais pour les associations étudiantes)
Site internet de la formation : http://www.elisa-aerospace.fr/cursus-ingenieur/

Admissions

Avec bac + 2 en 1re année du cycle ingénieur
  • Après validation de la 2e année du cycle préparatoire (ELISA 2). En 2023, 1 place (minimum en fonction du niveau des candidats)
  • Concours Puissance Alpha CPGE (via banque e3a-Polytech) après CPGE2 MP, MPI, PC, PSI. En 2023, 24 places (Bordeaux (14), Saint-Quentin (10) - un entretien de motivation (spécifique à ELISA Aerospace) peut être proposé aux candidats admissibles au concours)
  • . En 2023, 4 places (Bordeaux (2), Saint-Quentin (2) - un entretien de motivation (spécifique à ELISA Aerospace) peut être proposé aux candidats admissibles au concours)
  • Dossier, entretien : après CPGE2 TSI, BUT2 ou BUT (GEII, GMP, mesures physiques), CPGE ATS ingénierie industrielle, L3 scientifique à dominante EEEA, mathématiques, mécanique, physique, sciences pour l'ingénieur
Avec bac + 4 en 2e année du cycle ingénieur
  • Dossier, entretien : avec M1 ou M2 validé dans le domaine de l'aérospatiale

Spécialisations

en 2e année du cycle ingénieur, 3 spécialisations :

  • ingénierie des missiles et des systèmes spatiaux
  • ingénierie des systèmes aéronautiques
  • ingénierie des systèmes embarqués coopératifs

Débouchés

Principaux secteurs : aéronautique (66 %), spatial (16 %), sécurité et défense (10 %), transports maritimes et terrestres (6 %)

Élèves embauchés à l’étranger : 20 %

Temps d’accès au 1er emploi : avant diplomation (70 %), de 0 à 2 mois (27 %), autres (3 %)

Salaire annuel brut moyen à l'embauche : 39000 euros en 2023