Accompagnant/e éducatif/ive
et social/e

Ce professionnel aide au quotidien des enfants et des adultes handicapés ou des personnes âgées vulnérables, à domicile ou dans une structure collective. Il les accompagne dans les actes de la vie courante, et les aide à avoir une vie sociale.
Niveau minimum d'accès :  CAP ou équivalent
Salaire débutant :  1709 €
Statut :  Statut salarié

Synonymes : Accompagnant/e de personnes dépendantes, Aide à domicile, Aide médico-psychologique, Auxiliaire de vie scolaire, Auxiliaire de vie sociale

Secteurs professionnels : Enseignement, Fonction publique, Santé, Social

Centres d'intérêt : J'ai le sens du contact, Je veux être utile aux autres, Je veux m'occuper d'enfants

Témoignage

© ONISEP / Midi Libre 2009

Le métier

Nature du travail

Auprès de publics divers

L'accompagnant éducatif et social aide des personnes vulnérables : enfants et adultes en situation de handicap physique ou psychique, personnes âgées dépendantes. Il peut intervenir soit au domicile de la personne, soit dans une structure collective (établissement scolaire, maison de retraite, hôpital...).

Aide au quotidien

Préparer et prendre ses repas, faire le ménage, se déplacer, se laver, s'habiller... Autant de gestes difficiles pour une personne privée d'autonomie. L'accompagnant éducatif et social assiste ces personnes en difficulté dans leur vie de tous les jours.

Soutien moral

Réconforter la personne, la distraire, l'accompagner lors des sorties (scolaires par exemple) mais également l'aider à prendre soin de son apparence et à communiquer avec les autres : l'accompagnant favorise son épanouissement et l'aide à sortir de son isolement.

Compétences requises

Patient et à l'écoute

Partageant le quotidien de personnes malades, handicapées ou très âgées, l'accompagnant fait preuve d'une grande écoute et de patience. C'est un métier de contact qui exige respect, tolérance, tact et discrétion.

Autonome et résistant

Sans se substituer aux professionnels du soin (médecin, infirmier...) ou de l'éducatif (enseignant...), l'accompagnant éducatif et social sait prendre des initiatives pour guider la personne, la stimuler et l'encourager dans ses progrès en autonomie. Il doit aussi avoir une bonne condition physique car il peut être amené à soutenir ou à porter une personne invalide.

Où l'exercer ?

Lieux d'exercice et statuts

Au domicile ou en structure collective

En fonction de sa spécialité, l'accompagnement éducatif et social peut être amené à exercer sa profession au domicile des personnes aidées ou en établissement : instituts médico-éducatifs, maisons de retraite, centres d'hébergement et de réinsertion sociale, établissements de formation...

Différents employeurs

La majorité des accompagnants exercent dans des associations et des entreprises spécialisées dans l'aide à la personne. Les autres employeurs sont : l'Éducation nationale lorsqu'ils accompagnent les élèves scolarisés et en situation de handicap, la fonction publique territoriale (centres communaux d'action sociale, communes...), la fonction publique hospitalière (hôpitaux généraux ou psychiatriques)...

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

A partir du Smic

Intégrer le marché du travail

Forte demande à pourvoir

Du fait de l'allongement de la durée de la vie, le secteur de l'aide aux personnes âgées s'est considérablement accru ces dernières années. De plus, l'accueil des enfants et des adultes en situation de handicap dans les établissements (scolaires, médico-sociaux...) n'est pas complétement couvert, créant de nombreuses opportunités pour ceux et celles qui souhaitent s'investir dans ce secteur.

Évolutions possibles

Les accompagnants éducatifs et sociaux peuvent évoluer dans leur domaine professionnel en suivant une formation. Ils bénéficieront d'allégements dans différents cursus menant aux métiers de moniteur-éducateur, technicien de l'intervention sociale et familiale, aide-soignant...

Les formations et les diplômes

Le diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social est le diplôme de référence. La formation s'étend sur 10 à 24 mois. Les instituts de formation sélectionnent sur dossier et épreuve orale.

D'autres diplômes que l'on peut préparer après la 3e peuvent permettre d'exercer ce métier :

  • le baccalauréat professionnel Accompagnement, soins et services à la personne ;
  • CAP assistant technique en milieu familial et collectif ;
  • CAP agricole services aux personnes et vente en espace rural ;
  • MC aide à domicile ;
  • titre professionnel d'assistant de vie aux familles ;
  • bac pro services aux personnes et animation dans les territoires.

CAP ou équivalent + 1 an

bac + 3

CAP ou équivalent

bac ou équivalent