Aller au contenu

5 étapes pour réussir
dans la voie professionnelle

Verre, béton, céramique

Les formations des industries du verre, du béton et de la céramique

Publication : 21 octobre 2022

CAP, brevets professionnels, mentions complémentaires, bacs professionnels mais aussi BTS, licences professionnelles, masters, ou encore formations des métiers d'art, de nombreux cursus permettent d'accéder aux métiers du verre, du béton ou de la céramique.

À chaque diplôme son profil

Une quinzaine de CAP (certificat d’aptitude professionnelle), BP (brevet professionnel), MC (mention complémentaire) et bacs professionnels et BTS préparent aux métiers du verre, du béton ou de la céramique. Ils forment à la connaissance des produits, des fonctions et aux applications des matériaux :

  • CAP : arts du verre et du cristal, arts et techniques du verre, menuisier aluminium-verre, souffleur de verre, constructeur d’ouvrages en béton armé, maçon, fabrication industrielle des céramiques, modèles et moules céramiques, tournage en céramique…,
  • MC : conducteur de machine de verrerie,
  • Bac Pro : artisanat et métiers d’art, menuiserie aluminium-verre,
  • BP : menuisier aluminium-verre,
  • BTS : industries céramiques.

Les bacs professionnels du secteur conduisent à la réalisation d’ouvrages, à l’élaboration de dossiers techniques et à la gestion de production.

À bac + 2, les titulaires d’un BTS (brevet de technicien supérieur) peuvent être employés dans une entreprise de construction ou de rénovation, en bureau d’études ou d’ingénierie, ou encore chez un fabricant, un artisan ou un marchand d’équipements et de matériels.

À bac + 3 les parcours du BUT science et génie des matériaux (métiers de la caractérisation et de l'expertise des matériaux et des produits ; métiers de l'ingénierie des matériaux et des produits ; métiers du recyclage et de la valorisation des matériaux) ; du BUT packaging, emballage et conditionnement (éco-conception, homologation, supply chain ; éco-conception et industrialisation) forment à des fonctions d'assistant ingénieur produit, de dessinateur concepteur, de chargé de développement, de technicien essais et qualité. Ils peuvent travailler dans des secteurs tels que l'automobile, l'aéronautique, la chimie, l'industrie des composites, la plasturgie, l'électronique, l'industrie cosmétique, pharmaceutique, agroalimentaire...

Certains diplômes des métiers d'art, les BMA (brevets des métiers d’art), de niveau bac, et les DMA (diplômes des métiers d’art), à bac + 3, forment aux techniques artisanales et débouchent sur des carrières plus artistiques (ébéniste...). La mention matériaux propose des spécialités centrées sur un matériau comme la céramique ou le verre.

À bac + 5, on trouve des masters et des diplômes d'ingénieur en sciences et génie des matériaux ou génie civil (pour le béton) qui forment des spécialistes pour concevoir des matériaux innovants ou améliorer les performances des matériaux existants. L’ENSIL-ENSCI à Limoges propose une formation d’ingénieur dédiée aux céramiques.