Poursuites d’études en voie
professionnelle :
questions-réponses

Publication : 3 novembre 2022

Après un CAP, un CAP agricole ou un bac professionnel, des poursuites d’études sont envisageables dans une vingtaine de diplômes ou certificats professionnels. La plupart sont aussi proposés en apprentissage.
© Laurence Prat / Onisep
Plus de 25 % des terminales professionnelles poursuivent leurs études pour préparer un diplôme de niveau bac + 2 en apprentissage.

Je prépare mon projet de poursuite d’études

Qui peut m'aider dans mon projet d'études ?

Plusieurs interlocuteurs (professeurs principaux, le documentaliste, vos professeurs, psychologues de l’Éducation nationale, enseignant référent, le coordinateur d'Ulis conseillers du service Mon orientation en ligne... ) au sein ou en dehors de votre établissement peuvent vous aider dans la construction de votre projet de poursuites d'études ou d'insertion professionnelle.

En situation de handicap, quels accompagnements vers l'enseignement supérieur ?

Les élèves en situation de handicap peuvent anticiper leur projet d'études dès la classe de 1re voire de 2de. Au sein des établissements d'enseignement supérieur ou des centres de formation, différents interlocuteurs et services accompagnent les lycéens et les étudiants en situation de handicap dès la préparation de leur projet de poursuite d'études :

Contactez ces services et les référents handicap des établissements qui vous intéressent sur la plateforme Parcoursup durant votre année de terminale.

Quels accompagnements à l’orientation ?

Vous bénéficierez d'un accompagnement, tout au long de votre parcours en voie professionnelle. Entretien personnalisé, préparation aux choix d'orientation, préparation à l'arrivée en entreprise...  vous permettront de réfléchir à votre parcours de formation et de faire le point sur vos projets.

En 2e année de CAP et terminale pro, 2 modules sont proposés au choix pour préparer votre projet d'orientation après un CAP ou un bac professionnel :

  • un module sur les poursuites d'études possibles (découverte des formations, de la procédure Parcoursup, de l'année de césure...) ;
  • un module sur l'insertion professionnelle (rédaction de CV et de lettres de motivation, recherche d’emploi, préparation à l'entretien, création d’entreprise, etc.).

Que faire, si je n'obtiens pas mon diplôme ?

Il est possible de :

  • se représenter à l’examen dans le même établissement ou dans un autre,
  • préparer de nouveau le diplôme, en apprentissage (si vous étiez lycéen) ou sous statut scolaire (si vous étiez apprenti),
  • s’informer sur les MOREA (modules de repréparation à l’examen),
  • se réorienter dans une autre spécialité,
  • préparer un diplôme autrement.

Dans tous les cas, contactez l’établissement dans lequel vous avez préparé votre diplôme : le proviseur, les enseignants, le référent en CFA, le psychologue de l’Éducation nationale. Consultez "Que faire en cas d’échec au CAP ?" et "Que faire en cas d’échec au bac pro ?"

Je poursuis mes études après un CAP ou un CAP agricole

Après un CAP, quelles poursuites d’études ?

Après un CAP, il est possible de préparer une formation en 1 an ou en 2 ans.

un CAP (certificat d'aptitude professionnelle) dans une autre spécialité pour enrichir sa pratique professionnelle ou préparer un DE (diplôme d'État) ;un CS (certificat de spécialisation) pour les titulaires d’un bac professionnel du domaine de l’agriculture ou de l’agroalimentaire ;une FCIL (formation complémentaire d'initiative locale) ;une MC (mention complémentaire) dans la continuité du CAP.
un bac pro (bac professionnel), poursuites d'études en 1re pro dans une spécialité en cohérence avec le CAP obtenu ;un BP (brevet professionnel) ;un BMA (brevet des métiers d'art) après un CAP des métiers d'art ;un BTM (brevet technique des métiers). 

Puis-je préparer un bac pro après un CAP en apprentissage ?

Oui, il est possible de continuer en bac pro, en classe de 1re pro sur demande de votre famille et après avis du conseil de classe. Si vous étiez en apprentissage, le plus simple est de poursuive votre formation comme apprenti, sous statut de salarié, mais il est aussi possible de revenir au lycée en tant qu'élève. Ce changement demande une période d'adaptation à un nouveau mode de formation.

Je continue mes études après un bac pro

Après un bac pro, quelles poursuites d’études ?

Après avoir obtenu un bac professionnel, il est possible d’intégrer une formation pour se spécialiser, acquérir de nouvelles compétences ou entreprendre des études supérieures.

une classe passerelle pour préparer un BTS ;un CS (certification de spécialisation), s’adresse aux titulaires d’un bac professionnel du domaine de l’agriculture ou de l’agroalimentaire ;une FCIL (formation complémentaire d'initiative locale) ;une MC (mention complémentaire).
un BTS ou BTSA (brevet de technicien supérieur / BTS agricole) ;un DE (diplôme d’État) du paramédical, social, comptabilité…, délivré par le ministère des Solidarités et de la Santé en 2 ans avec de l’expérience et le plus souvent en 3 ans ;un BUT (bachelor universitaire de technologie).

Où étudient les titulaires d’un bac professionnel ?

Une majorité des bacheliers professionnels poursuivent leurs études en BTS (brevet de technicien supérieur) en 2 ans. Près de 10 % de ces bacheliers suivent une formation en 1 an après leur bac. Si certains préparent ce diplôme sous statut scolaire, la plupart choisissent une formation en alternance, sous contrat d'apprentissage ou de professionnalisation.

Découvrez d'autres formations vers lesquelles les bacheliers pro s'orientent.

En cas d'échec, je ne souhaite pas repasser mon bac pro, quelles solutions ?

Plusieurs solutions sont possibles. Vous pouvez :

Consultez "Que faire sans le bac professionnel ?" et rencontrez un psychologue de l’Éducation nationale dans un CIO (centre d'information et d'orientation).

Je m'inscris dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup

Comment s'inscrire dans l'enseignement supérieur ?

Parcoursup est la plateforme de préinscription obligatoire dans la majorité des formations de l'enseignement supérieur. Elle permet à tous les élèves de terminale, apprentis, étudiants en réorientation qui souhaitent s’inscrire en 1re année de formuler des vœux d'admission dans ces formations. Les bacheliers qui envisagent des poursuites d’études en apprentissage sont aussi concernés par la procédure. La plateforme recense plus de 6 000 formations en apprentissage.

Consultez la liste des attendus des formations sur Parcoursup. Préparez votre projet de formation motivé. Valorisez aussi vos activités et centres d'intérêts (engagement, pratiques sportives et culturelles, expériences d'animation...) dans la rubrique dédiée.

Les attendus Parcoursup, c'est quoi ? Et où les trouver ?

Les attendus des formations sur Parcoursup regroupent les connaissances et les compétences qu'un étudiant ou une étudiante doit posséder pour réussir dans une filière de l'enseignement supérieur. Un exemple avec un BTS agricole, vous trouverez les attendus nationaux. Dès la classe de 1re, il est conseillé de les découvrir pour favoriser vos chances d'accéder aux formations qui vous intéressent. Retrouvez les attendus sur les fiches formation de la plateforme Parcoursup, dans l’onglet "Connaissances et compétences attendues".

Quels diplômes en alternance dans l’enseignement supérieur ?

La plupart des diplômes de l'enseignement supérieur peuvent être préparés en contrat d'apprentissage ou en contrat de professionnalisation en alternance : BTS (brevet de technicien supérieur), BUT (bachelor universitaire de technologie), licences professionnelles, masters, ou diplômes d'écoles spécialisées.

Consultez la liste des formations en apprentissage possibles après un bac professionnel.

Quelles démarches pour continuer mes études supérieures en apprentissage ?

Prenez contact au plus tôt avec l'établissement de formation visé (lycée, centre de formation d'apprentis, école, université) pour connaître les modalités d’inscription. Préparer une formation en apprentissage nécessite de trouver une entreprise pour signer un contrat avec un employeur, avant une inscription définitive. Voici quelques conseils pour organiser votre candidature et préparer votre entretien.

Pour éviter de vous retrouver sans établissement de formation, il est recommandé de demander la même formation en apprentissage et sous statut étudiant sur Parcoursup.

Avec un bac pro, suis-je prioritaire pour entrer en BTS ?

La procédure Parcoursup de préinscription dans l'enseignement supérieur est nationale et obligatoire. Si vous avez obtenu une mention bien ou très bien au bac professionnel, vous pourrez être admis de plein droit en BTS ou BTSA dans une spécialité cohérente avec votre bac, à condition d'avoir suivi les différentes étapes sur la plateforme Parcoursup. Dans la plupart des académies, les bacheliers professionnels peuvent accéder de droit à des places réservées en BTS, après avis favorable du conseil de classe du lycée d’origine.

Qu’est-ce qu’une classe passerelle ?

Une classe passerelle est une préparation à l’entrée en STS (section de technicien supérieur) proposée aux bacheliers professionnels ayant reçu un avis favorable du conseil de classe en terminale, mais n’ayant reçu aucune proposition d’admission en BTS sur Parcoursup. D’une durée d’un an, elle vise à consolider les acquis et à développer certaines compétences pour favoriser la réussir des élèves dans l’enseignement supérieur.

En situation de handicap, quels accompagnements sur Parcoursup ?

Sur la plateforme Parcoursup, un référent handicap est indiqué pour chaque formation. Il est chargé de répondre aux questions des élèves en situation de handicap ou de sa famille sur les aménagements possibles. Si vous avez des interrogations sur la procédure, contactez un conseiller Parcoursup via :

Qu’est-ce qu'une année de césure ?

Après le bac, il est possible de débuter vos études dans l'enseignement supérieur par une césure. Cette période vous permet d'interrompre votre formation pendant un semestre ou une année. Par exemple pour effectuer une mission de service civique ou de volontariat, partir à l’étranger ou monter un projet. Pour la demander, vous devez formuler votre demande via Parcoursup au moment de la saisie de vos vœux, afin d’obtenir l’accord d’un établissement. Soignez votre projet de formation motivé et expliquez vos motivations.

Je souhaite reprendre mes études

J’ai abandonné ma formation, que faire ?

Il est possible de reprendre ses études ou une formation après une interruption. Différents dispositifs existent comme le droit au retour en formation initiale, ainsi que des aménagements. Rencontrez un psychologue de l’Éducation nationale dans un CIO (centre d'information et d'orientation) pour vous aider dans votre projet scolaire ou professionnel.

Sur le point d'arrêter les cours ou en situation de décrochage, qui peut m'aider ?

À partir de 16 ans, les coordonnateurs de la MLDS (mission de lutte contre le décrochage scolaire) prennent en charge les jeunes de 16 à 25 ans sur le point de décrocher ou sortis du système scolaire depuis moins d’un an.

Les conseillers d'une mission locale près de chez vous peuvent aussi vous accompagner. Un site Nouvelles chances et un numéro vert : 0 800 122 500 sont aussi disponibles pour aider les jeunes de 16-18 ans sans école, ni formation, ni emploi et leurs parents.

Qu'est-ce qu'une prépa-apprentissage ?

La prépa-apprentissage s'adresse aux jeunes de 16 à 29 révolus, sortis du système scolaire sans qualification avec un niveau scolaire inférieur ou égal au baccalauréat. Elle permet d'acquérir des compétences de base ou des savoir-être professionnels indispensables pour réussir son entrée en apprentissage et signer un contrat avec un employeur. La formation dure de 2 semaines à 5 mois en fonction des besoins et du projet professionnel du jeune.

J’envisage de changer d’orientation

Est-il possible de changer d'orientation si elle ne me convient pas ?

Oui. Pour favoriser la réussite des élèves entrant en voie professionnelle, en début d'année scolaire les établissements de formation organisent des journées d'accueil et d'intégration. Ces journées permettent aux élèves de connaître les attentes de l'équipe pédagogique, découvrir les métiers et de se familiariser aux compétences et aux comportements attendus au lycée et en milieu professionnel. Entre la rentrée et les vacances de la Toussaint, si votre choix ne correspond pas à vos attentes, il est possible de changer de secteur professionnel, ou de voie d'orientation. Cette démarche s'effectue sur proposition de l'équipe pédagogique, en accord avec l'élève et ses parents. Les élèves concernés par une erreur manifeste sont accompagnés à travers de stages passerelles organisées, dès le mois de novembre.

Est-il possible de passer du statut scolaire au statut d’apprenti, et vice-versa ?

Oui. Il est possible de passer d’une formation en apprentissage à une formation sous statut scolaire. Si vous êtes en CFA, rapprochez-vous, avec votre famille, de la direction des services départementaux de l’éducation nationale de votre académie, pour vous inscrire dans un lycée. En lycée professionnel, renseignez-vous auprès de votre établissement pour savoir si votre formation est proposée sous statut scolaire. Dans le cadre d’une inscription dans un établissement privé, adressez-vous directement à l’établissement choisi. Il est aussi possible de suivre une formation mixte.

Qu’est-ce qu’une formation mixte ?

Un parcours de formation mixte permet à un élève d’effectuer une partie de sa formation professionnelle sous statut scolaire puis la terminer en apprentissage ou inversement. Par exemple : un jeune en bac pro peut préparer pendant 2 ans sa formation, comme élève et la 3e année en apprentissage, en tant qu'apprenti et salarié d'une entreprise. Un jeune dont le contrat d'apprentissage serait rompu peut achever sa formation sous statut scolaire.