Grâce à son esprit créatif, à ses compétences techniques et à son habileté, le bottier confectionne à la main des souliers sur mesure. Objectif : obtenir des chaussures confortables répondant aux envies esthétiques ou aux besoins des clients.

  • Salaire débutant
    1589€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Accessoire de mode indispensable, les chaussures doivent être élégantes, confortables, durables tout en suivant les modes. Quatre exigences auxquelles doit répondre le bottier. Artisan du luxe, ce créateur de chaussures conçoit des modèles uniques selon les envies ou les besoins d'un client. Après avoir pris ses mesures, il fabrique, en bois, la forme de son pied, sélectionne le cuir, dessine le patron et découpe les pièces qui seront utilisées pour fabriquer la chaussure. Il assemble ensuite les pièces qui formeront la tige puis cloue la semelle. Il procède aux finitions et aux essayages avant de livrer la paire de chaussures à son client. Artisans ou salariés, les bottiers répondent aux demandes d'une clientèle exigeante et souvent aisée. Surtout concentrés en Ile-de-France, les bottiers se font de plus en plus rares. Une spécialisation dans la chaussure podo-orthopédique est possible.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer un CAP (cordonnier bottier ; sellerie générale) ; 3 ans pour le bac pro métiers du cuir, option chaussures.

Après le bac

2 ans pour le BTS métiers de la mode, chaussure et maroquinerie ou le BM cordonnier bottier (formation continue).