La voie technologique en première et terminale

Le bac STL (sciences
et technologies de laboratoire)

Date de publication : 24 mars 2022

Le bac techno STL convient tout particulièrement aux élèves qui ont un goût affirmé pour les sciences du vivant, les manipulations et la démarche expérimentale en laboratoire.

Pour qui ?

Les élèves intéressés par les matières scientifiques et l’expérimentation en laboratoire, qui sont curieux des sciences et de leurs applications, et qui ont le projet de poursuivre des études supérieures dans les domaines scientifiques.

Au programme

Spécificités de la série

Au travers d’enseignements privilégiant l’expérimentation, la démarche scientifique et la démarche de projet, les élèves acquièrent des compétences en chimie, en physique, en biochimie, en biologie et biotechnologies. Pendant 2 ans, ils apprennent à doser, à classifier et à effectuer des mesures en utilisant des appareils sophistiqués. L'objectif est de faire émerger des concepts généraux à partir de phénomènes expérimentaux.

  • Les élèves suivent des spécialité propres à la série : trois en 1re et deux en terminale.
  • Les matières générales sont les mêmes dans toutes les séries : français (en 1re), enseignement moral et civique, histoire-géographie, mathématiques, langues vivantes, éducation physique et sportive et philosophie (en terminale).
  • Les élèves bénéficient d’un accompagnement personnalisé en fonction de leurs besoins et d’un accompagnement à l’orientation qui pourra représenter jusqu'à 54 heures annuelles.
  • Un ou deux enseignements optionnels validés en contrôle continu.
  • Une heure hebdomadaire d’ETLV (enseignement technologique) dispensée en langue vivante.

Spécialités

  • Physique-chimie et mathématiques. L’objectif de cet enseignement de spécialité est de donner aux élèves une formation scientifique au cours de laquelle des démarches de modélisation sont proposées. Cet enseignement s’appuie sur une approche concrète et contextualisée et sur un croisement entre les disciplines physique-chimie et mathématiques.
  • Biochimie-biologie. Cette spécialité vise à développer des compétences scientifiques et technologiques, ainsi que les notions essentielles en biochimie et en biologie. Centrée sur la biologie humaine en 1re, elle ouvre des perspectives de poursuite d’études dans le domaine de la santé et des sciences du vivant.
  • Biotechnologies ou sciences physiques et chimiques en laboratoire (enseignement spécifique au choix). En biotechnologies, les élèves manipulent individuellement pour acquérir progressivement des compétences expérimentales concrètes et solides. Ils mobilisent des connaissances dans différents domaines : microbiologie, biochimie, génétique moléculaire. Le programme de 1re assure l’acquisition de fondamentaux qui sont ensuite approfondis en terminale. En sciences physiques et chimiques en laboratoire, les programmes mettent l’accent sur la pratique expérimentale. L'objectif est de travailler l’analyse, la compréhension, la mise en œuvre et, dans certains cas, la conception de protocoles expérimentaux. Ils abordent aussi les concepts de physique et de chimie associés, avec une initiation à la démarche de projet.
  • Physique-chimie et mathématiques.
  • Biochimie-biologie-biotechnologies ou sciences physiques et chimiques en laboratoire. (enseignements spécifiques en fonction du choix de 1re) En biochimie, biologie et biotechnologies, l'enseignement intègre de nouveaux thèmes comme l’immunologie, le métabolisme, l’enzymologie, la biologie moléculaire et la microbiologie. Une part importante est réservée aux manipulations en laboratoire. En sciences physiques et chimiques en laboratoire, l'enseignement poursuit les mêmes objectifs qu’en classe de 1re. Parmi les thématiques abordées : les "ondes", "chimie et développement durable", "systèmes et procédés".

Poursuites d'études

Les bacheliers STL accèdent en nombre en BTS (2 ans) ou en BUT (en 3 ans). Ils peuvent rejoindre une classe prépa ou postuler sur dossier dans les écoles d’ingénieurs qui recrutent après le bac (5 ans). Certaines écoles du paramédical ou de biologie leur sont également accessibles sur dossier ou concours. À l’université, des licences (3 ans) sont accessibles aux STL, mais nécessitent un bon niveau dans les matières générales, de l'autonomie et de bonnes capacités à l'écrit.

Perspectives professionnelles

Ces cursus de l'enseignement supérieur conduisent aux métiers de technicien supérieur en laboratoire d’analyses ou de contrôle, assistant ingénieur de recherche, manipulateur radio, diététicien, conducteur de process dans l’industrie et l’environnement, qualiticien, etc.