Les élèves à haut potentiel

Le parcours des élèves à haut
potentiel

Publication : 17 mai 2021

Les élèves à haut potentiel représentent 2 à 3 % des élèves dans toutes les catégories sociales. Leurs profils sont divers et, en cas de difficulté, il est important de savoir les détecter pour les prendre en charge. L’essentiel sur les classes spécifiques et les parcours adaptés.

fillette en train de regarder dans un microscope

Prise en charge des élèves à haut potentiel.

Premiers signes

De nombreux élèves à haut potentiel (appelés aussi EHP) poursuivent une scolarité sans problème et sans avoir été détectés. Aucune mesure n'est alors nécessaire et ils poursuivent un parcours normal en milieu scolaire ordinaire.

Pour d'autres, des difficultés comportementales (phobies scolaires, difficultés d'intégration à la classe) ou d'apprentissage peuvent se manifester dès l'école maternelle. La précocité intellectuelle de l'élève est alors mise en évidence par des examens.

Un diagnostic préalable

Des classes spécifiques existent pour accueillir les jeunes dits "surdoués". Ces derniers présentent souvent des aptitudes fortes dans les activités intellectuelles mais des manques dans d’autres domaines.

Pour avoir accès à ces classes spécifiques, il faut avoir consulté un psychologue de l'éducation nationale. Ce dernier est habilité à proposer des tests à l’enfant, afin de le déclarer à haut potentiel ou non.

Mise en place d’un parcours adapté

Une fois le diagnostic posé, un parcours adapté peut être défini en accord entre la famille, les enseignants et le psychologue de l'Éducation nationale. Peuvent être proposés, selon les cas :

  • un enrichissement et un approfondissement des matières où l’élève excelle ;
  • une accélération du parcours scolaire (l’enfant saute une classe, voire deux) ;
  • la mise en place de dispositifs adaptés en cas de difficultés importantes. Un PPRE (programme personnalisé de réussite éducative), qui permet une adaptation des contenus d'apprentissage et/ou un PAP (plan d'accompagnement personnalisé) en cas de troubles des apprentissages.

Des dispositifs spécifiques

Quelques collèges et lycées proposent des dispositifs particuliers, avec des classes à effectifs réduits. Se renseigner auprès de l’inspection académique.

ddd

En application de la loi pour une école de la confiance, une attention particulière est accordée aux élèves EHP pour qu'ils puissent être scolarisés en milieu ordinaire.

Chaque enseignant accueillant dans sa classe un élèves EHP a à sa disposition sur Éduscol un module de formation à cette problématique.