Louis Mathé, Chef d'entreprise
grandes cultures, La ferme
des Mathé, à Bazolles (58)

Réalisé en partenariat

Passionné de technologies, Louis entretient les machines agricoles de l'exploitation qu'il gère avec son père. Tracteurs équipés de GPS, mais aussi drone et bientôt site d'e-commerce : Louis est un agriculteur 4.0 !

Je me suis associé avec mon père et nous exploitons 310 hectares. Nous avons plusieurs tracteurs, une moissonneuse-batteuse et une machine pour le ramassage des bottes de foin, qui les assemble en paquet. Je conduis ces machines agricoles, j'en assure également l'entretien et effectue les réparations nécessaires. Cela permet de faire des économies, mais je le vois surtout comme un défi : j'aime beaucoup ça. Grâce à Internet, il est facile de récupérer les plans des machines, de commander des pièces, etc. C'est en hiver que j'ai le plus de temps à consacrer à la mécanique. J'inspecte et remets tout en état. Je fais le graissage, la vidange, et quelques améliorations : par exemple, j'ai installé, sous l'outil qui ramasse les pois, des sortes de patins au niveau du sol pour éviter l'usure qui se produit en grattant trop la terre. Mon père, quant à lui, a été un précurseur en équipant ses tracteurs de GPS il y a une dizaine d'années, innovation grâce à laquelle on peut contrôler la trajectoire du tracteur et faire des lignes régulières, bien droites et du même espacement. On consomme aussi moins de carburant et de produits phytosanitaires, puisque le pulvérisateur, qui fait 30 mètres de large derrière le tracteur, ne fonctionne que sur les parties qui n'ont pas encore reçu de produit. Nous avons également un drone qui prend des photos aériennes des champs, qu'il est ainsi plus facile de surveiller. Enfin, nous projetons de créer un site d'e-commerce pour développer la vente aux particuliers.

Fiche métier

TECHNICIEN/TECHNICIENNE DE MAINTENANCE AGRICOLE

Formation : bac pro agroéquipement ; BTSA analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole ; CQP conducteur d'agroéquipements.

Qualités : bonne condition physique, curiosité, polyvalence.

Mon parcours

Après la 3e, je me suis orienté vers un bac pro agroéquipement, que j'ai suivi en apprentissage dans une concession agricole. J'ai ensuite passé un BTSA analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole avant d'être salarié dans une exploitation voisine, puis dans la ferme familiale que j'ai fini par reprendre en m'associant avec mon père.