Recherche d'emploi

La lettre de motivation :
les règles de base

Publication : 24 février 2023

La lettre de motivation est l'indispensable complément du CV ! Expliquer sa motivation en quelques lignes n'est pas simple. Mais l'exercice peut être déterminant pour décrocher un entretien d'embauche. Premiers jalons.

Image d'illustration, crédit photo ci-après

Adapter sa lettre de motivation à chaque offre et montrer ses connaissances sur l’entreprise pour convaincre le recruteur.

Attirer l'attention du recruteur

La lettre de motivation a pour but de déclencher l'envie de rencontrer le candidat. Aussi faut-il éviter les phrases toutes faites disant qu'on est dynamique et motivé. La lettre doit être vivante et adaptée à chaque candidature, que l'on réponde à une annonce ou non. Il est recommande d'éviter de répéter son CV.

En général, la lettre de motivation se trouve dans le corps du courriel et le CV est envoyé en pièce jointe. Dans le cadre d'une candidature via une plateforme, elle peut être téléchargée dans un espace dédié. Ne négliger ni la présentation, ni l'orthographe.

Présenter sa situation et sa motivation

Présenter en une phrase sa situation professionnelle, ses atouts majeurs et ses objectifs. La sincérité est recommandée : la lettre de motivation doit être en accord avec sa personnalité. Évoquer 1 ou 2 aspects précis de l'entreprise en lien avec son profil : ses activités, ses projets ou ses clients... C'est la preuve de sa motivation et de ses compétences.

Le candidat doit savoir de quoi il parle, avec une accroche adaptée du type "j'ai appris telle actualité sur votre entreprise" ou encore "j'ai lu telle interview de vous". Il faut montrer qu'on sait s'adapter et qu'on s'est renseigné sur l'entreprise.

Valoriser son adéquation avec le poste

Faire le lien entre ses compétences et son expérience : quelles sont ses qualités utiles au poste ? Sans répéter son CV, valoriser un moment de son parcours, en prouvant sa compréhension des besoins de l'employeur. Raconter une expérience pour valoriser ses points commun avec le poste ciblé et montrer qu'il s'inscrit en cohérence avec son parcours. Privilégier un exemple concret, chiffré et choisi. À proscrire : le "moi, je".

Si le parcours du candidat ne cadre pas tout à fait avec le poste ou qu'il n'a pas encore assez d'expérience, mettre en avant ses qualités, ses autres expériences qui pourraient être utile.

Proposer un entretien en conclusion

La conclusion de la lettre de motivation ? Indiquer sa disponibilité pour un entretien, en terminant par une formule de politesse standard : "Je vous prie d'agréer mes salutations les plus respectueuses" ou "Dans l'attente de votre retour, je reste à votre disposition. Cordialement...".

Soigner la présentation de sa lettre

Une mise en page maladroite, de nombreuses fautes d'orthographe sont autant de risques d'être recalé. Prendre le temps de se relire, de vérifier la clarté de ses arguments, mais aussi la syntaxe, la grammaire et l'orthographe. 

Soigner la forme en aérant bien les paragraphes et préférer les phrases courtes. La mise en page est indispensable !

5 points essentiels de la lettre de motivation
  • Faire court. Rien n'est plus décourageant pour un recruteur qu'une longue lettre. Se limiter à une page.
  • Éviter les répétitions et les fautes d'orthographe. Utiliser des correcteurs automatiques. Relire le lendemain ou solliciter la relecture et les remarques d'une tierce personne.
  • Être clair et complet. Veiller à ne pas faire disparaître des éléments essentiels au fil de ses différentes versions. Préciser le poste, la référence de l'annonce s'il y en a une, ses coordonnées et indiquer ses dates de disponibilité quant à la prise de fonction. Et signer !
  • Donner des éléments concrets. Pour décrire son expérience, préciser des délais ou des quantités de production. Par exemple, pour un journaliste, noter combien d'articles par jour et le nombre de signes.
  • Être motivé. Même si l'on n'a pas tout à fait le profil, l'enthousiasme peut convaincre l'employeur.