Obtenir une température et une qualité de l'air optimales dans des locaux professionnels ou des habitations, tout en réalisant des économies d'énergie et en respectant un cadre réglementaire strict et rigoureux : tel est le défi de cet ingénieur du BTP confronté aux enjeux du développement durable.

  • Salaire débutant
    2500€ brut

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

La mission de l'ingénieur en génie climatique est d'obtenir - dans des locaux professionnels ou des habitations - la température et la qualité de l'air souhaitées, tout en réalisant des économies d'énergie et en répondant aux contraintes réglementaires et budgétaires. Devenu un acteur du développement durable il privilégie la sobriété énergétique. Pour ce faire, il intervient dès la conception du projet immobilier, pour conseiller le promoteur et l'architecte (orientation des ouvertures, choix des matériaux, agencement des pièces) mais aussi chiffrer l'ensemble des coûts. Vient alors le choix des équipements (chauffage, climatisation...) - défini à partir de calculs énergétiques et thermiques préalablement réalisés - et de leur installation. Enfin, après réception du chantier, cet expert s'occupe du suivi des équipements : veiller à ce que tout fonctionne normalement, chercher à réduire les coûts et proposer des améliorations.

Les formations et les diplômes

Durée des études

Après le bac

5 ans d'études pour préparer un diplôme d'ingénieur généraliste ou spécialisé en énergie, bâtiments, environnement ; génie thermique, ou encore un master mentions énergétique ; thermique ; énergie.