Un job à l'étranger

Travailler en Europe

Publication : 27 février 2023

Les Français peuvent travailler dans le pays de l’Union européenne de leur choix. Comment faire reconnaître son diplôme ? Où chercher un emploi à l’étranger ? Des organismes peuvent vous aider.

Commission européenne de Bruxelles

Il est indispensable de connaître la langue du pays dans lequel vous souhaitez travailler.

Une mobilité européenne simplifiée

Les citoyens européens peuvent travailler dans n’importe quel pays de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège, en Islande, au Liechtenstein (sous conditions) et en Suisse. Pas besoin de permis de travail : le principe de libre circulation institué par le Traité de l’Union européenne leur garantit les mêmes conditions de travail, et les mêmes avantages sociaux et fiscaux, que les nationaux du pays d’accueil.

Pour qui ?

  • Toute personne qui souhaite s’établir dans un pays européen pour une période plus ou moins longue pour y exercer un métier.
  • Les demandeurs d’emploi, qui peuvent demander un transfert de leurs droits sous certaines conditions, pour rechercher un emploi au sein de l’Union européenne et de l’Espace économique européen.
  • Les personnes exerçant une profession règlementée doivent obtenir la reconnaissance des qualifications professionnelles (professionnels du paramédical ou de l’immobilier par exemple). Les pharmaciens, infirmiers, kinés, guides de haute montagne et les agents immobiliers peuvent demander la carte professionnelle européenne. C’est une procédure électronique qui permet d’obtenir plus facilement cette reconnaissance.

Les conditions

  • Il est indispensable de connaître la langue du pays dans lequel vous souhaitez travailler.
  • S’informer sur le pays de destination, sa culture, le mode de vie de ses habitants, sa situation économique, son marché de l’emploi, ainsi que sur les conditions de travail et les modes de recrutement. Vous trouverez ces renseignements auprès des ambassades, des Services aux citoyens (France diplomatie), des annuaires spécialisés en ligne, de Pôle Emploi-Mobilité Internationale, d’EURES (site du réseau européen des services publics de l’emploi européens)…
  • Faire établir une reconnaissance de vos qualifications et diplômes. Certaines professions sont réglementées, d’autres non. Contactez le centre ENIC-NARIC (centre d’information sur la reconnaissance académique des diplômes étrangers) du pays d’accueil.
  • Rédiger CV et lettres de motivation dans la langue du pays. Pensez au CV européen sur le site Europass.

Rechercher un emploi

Pour la recherche d’un emploi, consulter les offres d’emploi sur les journaux en ligne du pays de destination et ses sites d’offres d’emploi. Contactez un conseiller EURES en France ou dans le pays de destination : il vous renseignera sur les aspects juridiques, administratifs et pratiques d’une recherche d’emploi à l’étranger. Inscrivez-vous gratuitement sur Mon EURES pour demandeurs d’emploi : vous pouvez créer votre CV et le rendre accessible aux employeurs enregistrés et aux conseillers EURES qui assistent les employeurs dans leur recherche de candidats. Vous pouvez aussi recevoir par e-mail des offres d’emploi correspondant à votre profil. EURES est un réseau des services publics européens qui propose plus de 4 000 000 offres mises à jour en temps réel.

Vous pouvez aussi déposer votre dossier de candidature et consulter les offres sur les sites de Pôle Emploi-Mobilité Internationale et l’Apec.

Autres sites pour préparer son départ à l’étranger :
  • Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères : ce site propose des dossiers très complets par pays sur les modalités d’entrée et de séjours, la protection sociale, la fiscalité du pays d’accueil et d’autres domaines de la vie quotidienne à l’étranger, ainsi que des liens utiles.
  • Club TELI : il faut adhérer à cette association (45 euros) pour bénéficier de nombreuses offres d’emploi et de stages à l’étranger et des services de mise en relation avec les autres membres et des entreprises, envoi de CV, coaching personnalisé, etc.
  • Réseau des chambres de commerce et d'industrie : les CCI sont présentes dans 94 pays et ont une connaissance fine des entreprises françaises et étrangères et des marchés locaux.
  • Expat.com : on y trouve, pays par pays, des blogs d’expatriés qui racontent leurs expériences, des annuaires d’entreprise, des offres d’emploi, un forum, des annonces immobilières, et autres services.
  • Union des Français à l’étranger : cette association reconnue d’intérêt public donne des informations très pratiques pour préparer son départ à l’étranger, ainsi que son retour en France.