BTS environnement nucléaire

Durée de la formation :  2 ans
Nature de la formation :  Diplôme national ou diplôme d'État
Niveau terminal d'études :  Bac + 2

Les brevets de technicien supérieur

Couvrant tous les secteurs professionnels, les BTS forment des collaborateurs d'ingénieur, des assistants commerciaux ou techniques, des assistants clientèle, des chefs de chantier, etc. selon les secteurs. Le BTS se prépare en 2 ans...

Objectifs de la formation

Le BTS environnement nucléaire donne des connaissances scientifiques (physico-chimique, radiologique...) et des techniques et outils spécifiques liés aux interventions en sites nucléaires. Les enseignements portent sur les aspects réglementaires, les procédures de maîtrise des risques, les protocoles de sécurité et d'exploitation, les procédés utilisés ainsi que sur les outillages mis en oeuvre et leur maintenance.

Ceux-ci donnent à l'élève la capacité d'identifier et de gérer des risques industriels (sûreté, radioprotection, sécurité, environnement), de participer à certains travaux sur une installation nucléaire soit pour des études amont, soit pour organiser et contrôler le déroulement des travaux de démantèlement et de maintenance d'installations nucléaires... Il est formé à identifier la nature des déchets, à faire appliquer les procédures de maîtrise des risques.

Le diplômé possède les connaissances suffisantes pour contrôler le bon déroulement de travaux de maintenance, de rénovation, d'évacuation ou de traitements des déchets et participer à des études amont pour certains travaux liés à la vie ou à la rénovation d'une installation nucléaire.

Sous statut scolaire l'élève est en stage en entreprise pendant quatre semaines consécutives en fin de première année et en stage de quatre semaines en 2ème année afin de réaliser "un projet technique en milieu professionnel". Lors du stage, l'élève rédige un cahier des charges final et participe à la conduite de travaux sur un projet de chantier.

Attendus Parcoursup

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup

  • S'intéresser à la maintenance des systèmes liés à l'environnement nucléaire
  • Disposer de compétences pour travailler en équipe dans le cadre d'une démarche de projet
  • Disposer de capacités d'organisation et d'autonomie
  • Disposer de compétences pour s'adapter à un environnement industriel, pour comprendre et respecter les règles de son fonctionnement
  • Disposer de compétences scientifiques et technologiques pour Interpréter et exploiter les informations obtenues à partir d'essais, de test, de simulations, de réalisations
  • Disposer de compétences en matière de communication technique pour décrire une idée, un principe, une solution (produit, processus, système)
  • Disposer de compétences en matière d'expression écrite et orale y compris en anglais pour communiquer et argumenter

Accès à la formation

Le BTS environnement nucléaire est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac professionnel techniques d'intervention sur installations nucléaires, bac techno STI2D, bac général. Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

Exemples de formations requises :

Débouchés professionnels

Le titulaire de ce BTS travaille dans les entreprises d'ingénierie, de recherche ou de production de l'industrie nucléaire, ou utilisatrices de sources radioactives, et chez les prestataires associés. Avec de l'expérience, il exerce la fonction de responsable de chantier ou chargé d'affaire dans une installation nucléaire, de responsable d'atelier de décontamination, de responsable d'une équipe chargée des mesures courantes de radioprotection, de responsable de l'évacuation des déchets.

Poursuites d'études

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre dans une formation complémentaire, en licence professionnelle du secteur.

Exemple(s) de formation(s) :

Que deviennent les apprenants après cette formation ?

Pour la voie scolaire

45 % sont en emploi 6 mois après la fin de la formation (tout type d'emploi salarié)

30 % sont inscrits en formation (formation supérieure, redoublants, changement de filière)

25 % sont dans d'autres cas (recherche d'emploi, à l'étranger, indépendant, etc.)

Pour l'apprentissage

48 % sont en emploi 6 mois après la fin de la formation (tout type d'emploi salarié)

33 % sont inscrits en formation (formation supérieure, redoublants, changement de filière)

19 % sont dans d'autres cas (recherche d'emploi, à l'étranger, indépendant, etc.)

Données issues du dispositif InserJeunes 2022. Consulter la documentation sur les données.

Où se former ?

OU