Chorégraphe

Rudolf Noureev, Marie-Claude Pietragalla, Pina Bausch, Maurice Béjart, Alvin Ailey, Kader Belarbi... ces chorégraphes, parfois également maîtres de ballet, ont su immortalisé des partitions grâce à leur façon de diriger des danseurs, en leur imposant des figures et des mouvements originaux. 
Niveau minimum d'accès :  Bac + 3
Statut :  Intermittent du spectacle

Secteur professionnel : Arts du spectacle

Centres d'intérêt : J'aime organiser, gérer, Je rêve d'un métier artistique

Le métier

Pour le ou la chorégraphe, seul le langage du corps permet d'exprimer ses émotions ou sa vision du monde. Dans un espace donné, il ou elle sait associer les mouvements, les déplacements et les figures des danseurs en jouant avec les ombres, les lumières, les couleurs, les effets sonores et la musique. L'art de la chorégraphie ne se résume cependant pas uniquement à la direction des danseurs en suivant un thème ou une histoire. Il suppose de savoir mener un projet artistique (opéra, ballet, théâtre, comédie musicale, défilé de mode, cérémonie d'ouverture des JO, etc.), pour la scène, la télévision ou le cinéma, tout en faisant valoir sa conception originale de la danse. Avant d'arriver au résultat escompté, de nombreuses heures sont consacrées aux auditions, aux répétitions, aux tournées (en France ou à l'étranger), mobilisant aussi bien, à différentes périodes de travail, les maîtres de ballet, les danseurs, les musiciens, les scénographes, les éclairagistes, les costumiers, les maquilleurs, etc. Sans oublier les «décideurs» et les financiers, qu'il faut convaincre pour donner vie au projet. Le ou la chorégraphe est à la fois un directeur ou une directrice artistique et un chef ou une cheffe de troupe.

Les études

Après le bac

S'ajoutant à une pratique de la danse acquise en conservatoire ou en écoles de danse (DEC, DNOP ou DNSP danseur), des stages permettent d'acquérir les bases en composition chorégraphique.

bac + 3

bac ou équivalent

bac + 2

Emploi et secteur

Secteur