Directeur / directrice des effets
spéciaux

Une météorite qui s'écrase sur la Tour Eiffel, un requin de la préhistoire qui attaque des navires, un tsunami qui ravage New York, des super héros qui sauvent des personnes en danger... les exemples empruntés au cinéma sont légions. Mais pas seulement : pour reconstituer l'intérieur d'une pyramide, un village gaulois, ou le visage de Robespierre, on a fait appel au talent du directeur ou de la directrice des effets spéciaux.
Niveau minimum d'accès :  Bac + 3
Statut :  Statut salarié

Secteur professionnel : Audiovisuel

Centres d'intérêt : J'aime organiser, gérer, J'ai un bon coup de crayon, Je rêve d'un métier artistique

Le métier

Films catastrophes, films d'horreur, films fantastiques, films de science-fiction... autant de genres exploités par le cinéma qui, pour les rendre crédibles, a de plus en plus souvent recours aux effets spéciaux (SFX, special effects) ! À partir de la lecture d'un scénario et d'un entretien avec le metteur en scène, le directeur ou la directrice des effets spéciaux détermine le type d'effets recherchés. Spécialiste des trucages et des illusions visuelles, il ou elle sait simuler des objets, des lieux, des personnages, des actions... donnant l'illusion au spectateur que tout est vrai. Pour cela, il ou elle utilise diverses techniques et procédés : images de synthèse en 3D (dimensions), maquettes numériques, animation image par image, capteurs de mouvements, jeux de lumière, maquillage, morphing (métamorphose d'une image en continu), etc. Certains effets sont créés au moment du tournage par les truquistes, d'autres en post-production par des infographistes et des animateurs 3D. Dans tous les cas, c'est un travail d'équipe qui requiert des connaissances en dessin, en électronique, en informatique, et qui demande de l'imagination, de l'ingéniosité, une grande adaptabilité, beaucoup de sens pratique et d'habileté manuelle. 

Emploi et secteur

Secteur