Fiche secteur

Électronique : jeunes diplômés recherchés

Publication : juillet 2012
Du robot ménager au lecteur MP3, en passant par les radars... l’électronique est partout ! Une omniprésence qui est source d’opportunités pour les jeunes diplômés, notamment dans des fonctions de recherche-développement ou encore de maintenance...

secteur de l'electronique

L'électronique entre dans la fabrication d'objets toujours plus "intelligents".

À lire aussi

Toujours plus d’objets intelligents

Cœur de métier de plusieurs milliers d’entreprises, les applications de l'électronique dans l'industrie ne cessent de progresser.

 L’électronique entre dans la fabrication d’objets rendus chaque jour un peu plus "intelligents".

Elle a permis le fort développement de l’automatisation et de l’électronique embarquée dans des secteurs aussi divers que la construction automobile, l'aéronautique, l'armement, l'électroménager, les transports, la construction de machines, le secteur médical.

Consommatrice de matière grise, la construction électronique compte environ 60 % d'ingénieurs et de techniciens, pour seulement 27 % d'ouvriers.

Des ingénieurs, des techniciens et des commerciaux

Spécialistes d’une technologie aux applications nombreuses, les ingénieurs sont recherchés par les bureaux d’études et les laboratoires de recherche pour concevoir ou améliorer les équipements électroniques qui entrent dans la composition de produits innovants.

La progression rapide des applications de l'électronique favorise le recrutement de techniciens pour des fonctions de fabrication ou de maintenance, majoritairement dans les PME.

Le travail des commerciaux s’avère lui aussi essentiel dans un domaine où installations et composants sont généralement conçus sur mesure.

Le secteur des services (formation, mise à jour, dépannage) offre également des débouchés intéressants pour des agents de maintenance spécialisés.

Témoignages de professionnels



Des formations à tous les niveaux

Les titulaires d’un bac pro occupent des postes de monteur ou d'agent de maintenance.

A bac + 2, le BTS Systèmes numériques option B électronique et communications et le DUT génie électrique et informatique industrielle répondent aux besoins des entreprises dans ce secteur.

A bac + 3, plusieurs licences professionnelles donnent une spécialisation ou un complément de qualification technique très appréciés des professionnels. Quelques options comme l’informatique embarquée ont le vent en poupe.

Pour devenir ingénieur, le niveau bac + 5 est indispensable. Les écoles d'ingénieurs restent la voie classique, mais le métier est accessible aux diplômés de l'université, dans des disciplines fondamentales telles que l'électricité, l'électrotechnique et l'électronique.

Témoignages en BTS conception et industrialisation en micro-techniques

Les publications de l'Onisep

Les métiers de l’électronique, collection Parcours

Parution : octobre 2011

Haut de page

Recherche géolocalisée

Vient de paraître

Contacter
un conseiller en ligne

http://www.onisep.fr/ezrecommendation/request?productid=news&eventtype=consume&itemtypeid=2&itemid=437822&categorypath=/2/337929/337948/