Imprimer

Je serai un pro du bâtiment

Publication : 17 septembre 2013

Pour bâtir un immeuble ou un pont, il faut des gens qui dessinent des plans, des professionnels qui font sortir les projets de terre et d’autres qui se chargent des finitions. Une multitude de métiers qui combinent savoir-faire traditionnels et technologies ultramodernes.

chef de chantier

Des métiers qui combinent savoir-faire traditionnels et technologies ultramodernes.

À lire aussi

Sur Onisep.fr

J’aime être à l’origine des projets

Si vous aimez imaginer des univers, des lieux où les gens se sentent bien, si vous pensez qu’un petit dessin vaut mieux qu’un grand discours, vous vous sentirez certainement à l’aise dans un bureau d’études.

En effet, c’est dans ce lieu où fourmillent les idées que démarre tout projet de construction ou d’aménagement. Qui pourrait imaginer que pour créer le futur centre commercial de votre ville ou rénover votre école se mobilisent un nombre impressionnant d’experts, d’architectes et d’ingénieurs particulièrement inventifs ?

Assistés par un bataillon de techniciens aux compétences variées, ils vont mener les expertises de terrain, dessiner des plans, y intégrer des calculs, choisir les matériaux et évaluer les coûts de la construction. Chaque étape du chantier est programmée avec soin.

Cette activité se déroule également à l’extérieur car les allers-retours sont fréquents entre le bureau d’études et le chantier.

Pour quels profils ?

Etre à l'origine des projets

  • Être créatif et apprécier l’utilisation de logiciels très sophistiqués.
  • Savoir dessiner des plans et effectuer les calculs.
  • Ces connaissances s’acquièrent du bac pro (techniciens) jusqu’à 6 ans d’études supérieures, pour les architectes.
  • Des qualités d’expression et d’écoute sont nécessaires pour les activités de négociation.

J’aime voir mon travail progresser

Si vous aimez construire, voir les résultats de vos efforts, si le travail dans un bureau ne vous tente pas, vous serez sans doute plus à l’aise sur un chantier.

Là, s’affairent une foule d’ouvriers, de techniciens et d’ingénieurs en s’interpellant à voix haute pour couvrir les bruits des grues, des pelleteuses, des marteaux-piqueurs.

Sous la direction d’un chef de chantier, une armée de terrassiers, de maçons, de couvreurs et de charpentiers s’active pour poser les fondations, élever des murs ou casser un bâtiment ancien.

Ce sont les spécialistes du gros œuvre. Ils sont les premiers à passer à l’action en réalisant tous les gros travaux de maçonnerie et d’étanchéité à l’extérieur.

Si vous préférez voir les choses en grand, vous choisirez les chantiers de travaux publics pour construire des autoroutes, des ponts, des viaducs, en France et à l’étranger.

Pour quels profils ?

Voir son travail progresser

  • Apprécier la vie au grand air et le travail en équipe.
  • Être en bonne condition physique.
  • Il faut aussi appliquer les normes de qualité et de sécurité du bâtiment et manifester des aptitudes en technologie et en géométrie.
  • Après la classe de 3e, de nombreux CAP et bacs pro permettent d’acquérir les compétences techniques et manuelles propres à chaque métier.

J’ai du plaisir à fignoler

Une fois les murs et la toiture posés, les canalisations d’eau et de gaz enfouies sous la terre, d’autres ouvriers et techniciens entrent en scène à leur tour. Ce sont les professionnels du second œuvre.

Si vous aimez bien travailler de vos mains, si vous accordez de l’importance aux détails, si vous êtes précis, soigneux, vous serez très recherché dans les entreprises de finition.

Leur mission ? Aménager tout l’intérieur et le rendre fonctionnel.

Électriciens et plombiers installent les équipements électriques et sanitaires, puis raccordent tous les appareils au réseau de distribution d’énergie.

Les peintres, les menuisiers et les carreleurs interviennent ensuite. Ils posent la faïence, habillent les murs et les sols, installent les fenêtres et les escaliers. Ils travaillent à l’intérieur et apportent la dernière touche aux décors. Leur maître mot ? Faire rimer finition avec perfection.

Pour quels profils ?

Fignoler

  • Leurs mains sont des outils en or. Ils ont l’oeil et l’esprit critique pour mener à bien une activité qui réclame un bon sens esthétique.
  • Méthodiques et organisés, ils sont autonomes et connaissent bien les matériaux utilisés grâce à des formations très pointues en CAP et en bac pro.

Les publications de l'Onisep

Le dico des métiers (2013)

Le dico des métiers

Parution : avril 2013

Les métiers du BTP, collection Parcours

Les métiers du bâtiments et des travaux publics, collection Parcours

Parution : mai 2012

Haut de page

Vient de paraître