Bac pro Fonderie

  • Durée de formation : 3 ans
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Les baccalauréats professionnels

Les bacs professionnels se préparent en 3 ans après la 3e (2de pro, 1re pro et Tle pro), en lycée professionnel. Ils peuvent aussi se préparer après un CAP ou après une 2de générale et technologique. Il existe plus de 100 spécialités de bacs pro dans de nombreux secteurs d'activité. L'enseignement s'appuie sur un métier et intègre des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage. Le bac pro prépare à l'entrée dans la vie active, mais permet aussi la poursuite d'études, notamment en BTS. A noter : la voie professionnelle est en cours de rénovation. La mise en place de la réforme se fera progressivement.

À savoir

Ce technicien d'atelier fabrique des pièces métalliques. Il prépare un alliage, le fait fondre dans un four à fusion et le coule dans un moule. La pièce obtenue, il exécute les opérations de parachèvement, de traitement thermique et de surface. Il réalise des pièces à l'unité ou en série, alliant savoir-faire manuel et technologies performantes (automatisme, robotique, chaîne numérique, simulation…). Sa technicité lui permet d'intervenir dans l'organisation et l'amélioration de la production, le contrôle, la maintenance, la sécurité. Avec de l'expérience, il anime une équipe.

Il travaille dans les entreprises de fonderie qui produisent des pièces pour l'aéronautique, l'automobile, l'industrie spatiale et navale…

Les admissions

Ce bac pro se prépare en trois après la classe de troisième.

Les poursuites d'études

Le bac pro a pour premier objectif l'insertion professionnelle mais, avec un très bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable en BTS.

Exemple de formation possible
Publicité

Où se former ?