BTS Conception et industrialisation en construction navale

  • Durée de formation : 2 ans
  • Niveau terminal d'études : bac + 2

Témoignage

Lire la transcription

À savoir

Le technicien supérieur en construction navale travaille pour les chantiers de construction, de réparation navale ou en bureaux d'études. Il participe à la construction de navires de toutes sortes : paquebots, bateaux de plaisance, pétroliers, sous-marins, plates-formes offshore... Il intervient dans la préparation du projet en bureau d'études (élaboration des premiers plans et du prix du navire). Il établit des plans complets du navire, une fois le projet accepté. Il organise le travail conformément aux délais et au budget arrêté. Il assure le suivi et le contrôle des travaux sur le chantier. Il peut également assurer la réparation et la maintenance de navires de toutes provenances. Il lui revient alors de déterminer la nature et l'importance des interventions à effectuer.

Les attendus Parcoursup

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup
  • S'intéresser à la conception en bureau d'étude et la réalisation sur chantiers de bateaux
  • Disposer de compétences pour travailler en équipe dans le cadre d'une démarche de projet
  • Disposer de capacités d'organisation et d'autonomie
  • Disposer de compétences scientifiques et technologiques pour Interpréter et exploiter les informations obtenues à partir d'essais, de test, de simulations, de réalisations
  • Disposer de compétences en matière de communication technique pour décrire une idée, un principe, une solution (produit, processus, système)
  • Disposer de compétences en matière d'expression écrite et orale y compris en anglais pour communiquer et argumenter

Les admissions

Le BTS Conception et industrialisation en construction navale est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac STI2D, bac S, bac professionnel du secteur industriel. Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

Les poursuites d'études

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l'examen, une poursuite d'études est envisageable en licence professionnelle du domaine de l'industrie navale et maritime ou du nautisme et de la plaisance, en licence LMD (L3 en sciences de l'ingénieur), en école d'ingénieur par le biais des admissions parallèles ou en passant par une classe préparatoire ATS.

Exemples de formations possibles

Les brevets de technicien supérieur

Couvrant tous les secteurs professionnels, les BTS forment des spécialistes capables d'occuper des postes de collaborateur d'ingénieur, d'assistant commercial ou technique, assistant clientèle, chef de chantier, etc. selon les secteurs. Ils se préparent en 2 ans après le bac en lycée, en école ou par l'apprentissage. Accès sur dossier. Une mise à niveau de 1 an est obligatoire pour le BTS management en hôtellerie-restauration pour les élèves n'étant pas titulaires du bac sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration. Les BTS visent une insertion professionnelle directe. Poursuite d'études possible, notamment en licence pro (pour 1 an).

parution le 10/2017
* Prix hors frais de port
Publicité