BTS Contrôle industriel et régulation automatique (CIRA)

  • Durée de formation : 2 ans
  • Niveau terminal d'études : bac + 2

Témoignage

Lire la transcription

À savoir

Pendant la phase des études, le technicien supérieur CIRA conçoit la partie contrôle-commande d'une installation industrielle. Après analyse du processus de production, il définit les solutions d'automatisation, effectue les calculs de dimensionnement, choisit les matériels dans le catalogue des constructeurs, réalise schémas et programmes. Il peut être chargé des contrôles, des essais ou de l'installation. Il procède alors en laboratoire à l'étalonnage des appareils de mesure et de commande. Il supervise le montage des équipements. Il effectue les réglages sur site. Il fixe les procédures d'essais à respecter. Responsable de la maintenance, il établit les méthodes d'intervention, établit le planning des travaux d'entretien ou de réparation, assure la maintenance d'équipements complexes.

Ce professionnel peut également prendre en charge la mise en oeuvre et la conduite d'une installation ainsi que l'assistance technique et l'animation des équipes d'exploitation ou de maintenance.

Les attendus Parcoursup

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup
  • S'intéresser aux applications industrielles de la chimie et de la physique
  • Disposer de compétences permettant une approche concrète et expérimentale de la chimie et de la physique
  • Disposer de compétences pour travailler en équipe dans le cadre d'une démarche de projet
  • Disposer de capacités d'organisation et d'autonomie
  • Disposer de compétences pour s'adapter à un environnement industriel ou de laboratoire, pour comprendre et respecter les règles de son fonctionnement.
  • Disposer de compétences en matière de communication écrite et orale, y compris en anglais.

Les admissions

Le BTS Contrôle industriel et régulation automatique est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac STI2D, bac professionnel industriel de la production ou de l'énergie, bac STL, bac S. Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

Les poursuites d'études

Le BTS est un diplôme conçu pour une insertion professionnelle. Cependant avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre en licence mention électronique, électrotechnique, automatique ou sciences de l'ingénieur, en licence professionnelle dans le secteur de la maintenance des systèmes pluritechniques, de la production industrielle ou en classe préparatoire technologie industrielle post-bac + 2 (ATS) pour entrer en école d'ingénieur.

Exemples de formations possibles

Les brevets de technicien supérieur

Couvrant tous les secteurs professionnels, les BTS forment des spécialistes capables d'occuper des postes de collaborateur d'ingénieur, d'assistant commercial ou technique, assistant clientèle, chef de chantier, etc. selon les secteurs. Ils se préparent en 2 ans après le bac en lycée, en école ou par l'apprentissage. Accès sur dossier. Une mise à niveau de 1 an est obligatoire pour le BTS management en hôtellerie-restauration pour les élèves n'étant pas titulaires du bac sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration. Les BTS visent une insertion professionnelle directe. Poursuite d'études possible, notamment en licence pro (pour 1 an).

parution le 06/2015
* Prix hors frais de port
parution le 12/2016
* Prix hors frais de port
parution le 10/2017
* Prix hors frais de port
Publicité

Où se former ?

  • Page 1/3