BTSA Gestion et protection de la nature (GPN)

  • Durée de formation : 2 ans
  • Niveau terminal d'études : bac + 2

À savoir

Le technicien supérieur agricole en gestion et protection de la nature peut travailler dans l'animation nature ou dans la gestion des espaces naturels. Sur le terrain, les deux métiers sont rarement séparés. Ce professionnel polyvalent cumule ainsi un grand nombre de tâches et de rôles.

Il sensibilise le public à la nature et à l'environnement, en accompagnant par exemple des classes découverte. Sa culture naturaliste, sa connaissance des outils de communication lui permettent de gérer et de promouvoir des activités nature. Il peut aussi inventorier le patrimoine naturel et proposer des solutions d'aménagement et de gestion des espaces, exercer des fonctions de chargé de la protection du patrimoine naturel. Pour cela, il s'appuie sur ses connaissances en agronomie, sylviculture, aquaculture, cynégétique, paysage... Ses employeurs sont le plus souvent les syndicats d'initiative, les organismes de vacances et de loisirs, les administrations territoriales, les parcs naturels, les services extérieurs des ministères ou les organismes de développement.

Le BTSA GPN fait partie des diplômes autorisant à exercer des fonctions d'animation et de direction en séjours de vacances en accueils sans hébergement et en accueils de scoutisme (profession réglementée).

Les attendus Parcoursup

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup
  • Disposer d'un niveau scolaire équivalent au niveau baccalauréat. Les élèves inscrits en baccalauréat général, technologique ou professionnel sont les bienvenus. Même si la construction des BTSA est pluridisciplinaire, l'investissement à fournir sera plus ou moins important dans certaines disciplines selon les types de profils : les élèves titulaires d'un baccalauréat professionnel devront s'investir particulièrement dans l'étude des disciplines générales, tout en disposant d'acquis techniques si leur diplôme est lié au secteur du BTSA envisagé. A l'inverse, les élèves titulaires d'un baccalauréat général ou technologique devront travailler d'avantage les enseignements techniques professionnalisants.
  • Disposer de capacités générales (expression, communication, ouverture sur le monde, communication de base dans une langue étrangère, mathématiques et informatique).
  • Disposer d'un intérêt pour les sujets liés à l'environnement, au cadre de vie, à l'exploitation des ressources naturelles et à l'aménagement des espaces et de la nature dans le respect de l'environnement et du cadre réglementaire. Ces formations peuvent mener à des métiers techniques du secteur de l'aménagement et à des métiers du paysage, de la nature, de l'eau et de la forêt à la fois dans le secteur privé et dans le secteur public. Le BTSA Gestion et protection de la nature (GPN) permet d'exercer des métiers du domaine de la gestion de la nature (technicien/gestion de chantier en génie écologique, gardes et veille environnementale) et du domaine de la valorisation des espaces et du patrimoine naturels (accueil et activités pleine nature, plan de valorisation, guide interprète). Un intérêt est demandé pour la gestion des espaces et des ressources dans une logique de développement durable : contribution à la production des diagnostics et expertises naturalistes. 

Les admissions

Le BTSA GPN est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac STAV, bac pro gestion des milieux naturels et de la faune, bac S, bac STI2D. Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

Les poursuites d'études

L'objectif de cette formation est l'insertion professionnelle. Toutefois avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de s'orienter vers la licence professionnelle, en particulier dans les domaines tels que l'écotourisme, l'accompagnement de projets en milieu rural, le développement durable ou la protection des milieux naturels, ou même vers la  licence générale. Les meilleurs étudiants peuvent aussi intégrer une école d'ingénieur privée. Enfin, les diplômés de GPN bénéficient d'une reconnaissance partielle d'équivalence avec le diplôme d'État de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (DEJEPS) spécialité "animation socio-éducative ou culturelle », mention « développement de projets, territoires et réseaux".

Exemples de formations possibles

Les brevets de technicien supérieur agricole

Les BTSA préparent à la conduite d'une exploitation agricole ou forment des spécialistes dans différents domaines (génie des équipements agricoles, par exemple). Ils sont accessibles sur dossier en 2 ans après le bac, au lycée ou en apprentissage. Les BTSA visent une insertion professionnelle directe. Ils permettent aussi une poursuite d'études, notamment en licence pro (en 1 an).

parution le 09/2015
* Prix hors frais de port
parution le 12/2018
* Prix hors frais de port
Publicité

Où se former ?

  • Page 1/3