Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Imprimer
Accueil Fiches formation BTSA Production horticole

< Retour à la page précédente

Fiche formation

BTSA Production horticole (PH)

  • Ministère(s) de Tutelle

    ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation

  • Nature du diplôme

    diplôme national ou diplôme d'Etat

  • Niveau d'admission requis

    bac ou équivalent

  • Durée de la formation

    2 ans

  • Niveau terminal d'études

    bac + 2

Débouchés professionnels

Le technicien supérieur horticole peut exercer en tant que chef d'exploitation ou responsable de culture, chef d'équipe, conducteur de travaux, dans une exploitation horticole. Il peut aussi être conseiller ou technicien d'expérimentation dans des structures de conseil et de développement.

 

Sa formation le prépare à la gestion d'une exploitation horticole, de la mise en oeuvre de productions en pleine terre ou sous abri à la mise en marché. Pour la conduite des cultures, il sait choisir les variétés adaptées, prendre en compte l'état du sol, établir un calendrier de cultures et prévoir les besoins en main d'oeuvre et en matériel. L'ensemble de ses connaissances doivent lui permettre faire de bons choix technico-économiques tenant compte aussi du respect de l'environnement.

 

Exemple(s) de métier(s):

Accès à la formation

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup

  • Disposer d'un niveau scolaire équivalent au niveau baccalauréat. Les élèves inscrits en baccalauréat général, technologique ou professionnel sont les bienvenus. Même si la construction des BTSA est pluridisciplinaire, l'investissement à fournir sera plus ou moins important dans certaines disciplines selon les types de profils : les élèves titulaires d'un baccalauréat professionnel devront s'investir particulièrement dans l'étude des disciplines générales, tout en disposant d'acquis techniques si leur diplôme est lié au secteur du BTSA envisagé. A l'inverse, les élèves titulaires d'un baccalauréat général ou technologique devront travailler d'avantage les enseignements techniques professionnalisants
  • Disposer de capacités générales (expression, communication, ouverture sur le monde, communication de base dans une langue étrangère, mathématiques et informatique).
  • Disposer d'un intérêt et d'une curiosité réels pour le monde agricole et les métiers de l'agriculture est nécessaire à la réussite d'un BTSA du secteur de la Production. Ces formations peuvent mener à d'autres métiers plus en amont ou en aval de la production.Le BTSA Production horticole (PH) est le plus adapté à l'emploi de cadre responsable du personnel et/ou responsable de culture. Il peut également conduire à exercer des métiers dans les secteurs du conseil et du développement, de la recherche, de la distribution et de la mise en marché. Il permet aussi de s'installer en tant que chef d'entreprise horticole ou dans le secteur commercial. Le secteur horticole comprend quatre filières : la production florale, l'exploitation de pépinière, l'arboriculture fruitière et la production légumière. Un intérêt est requis pour la biologie-écologie, le fonctionnement d'un agroécosytème et l'analyse de la filière horticole, la participation au pilotage de l'entreprise horticole, la conduite de processus de production horticole sous-abri ou en plein champ, la gestion des ressources humaines et la mise en marché.

Le BTSA  production horticole est accessible à tout titulaire d'un baccalauréat : bac pro productions horticoles ou aménagements paysagers, bac STAV, autre bac technologique, bac général. Accès sur dossier, voire tests et/ou entretien.

Un quota de places est réservé aux bacheliers technologiques et professionnels.

Les bacheliers technologiques ou professionnels ayant obtenu la mention « bien » ou « très bien » au bac sont admis de droit dans les formations du secteur cohérentes avec leur bac.

 

Exemples de formations requises:


Poursuivre mes études...

L'objectif de cette formation est l'insertion professionnelle. Toutefois avec un bon dossier ou une mention à l'examen, il est possible de poursuivre ses études, en particulier en licence professionnelle.

Les meilleurs étudiants peuvent aussi suivre une classe préparatoire en un an, ATS bio, et présenter les concours agronomiques et vétérinaires pour rejoindre l'une des écoles publiques d'ingénieur ou vétérinaire. Il existe un concours spécifique permettant de préparer le cursus ingénieur par la voie de l'apprentissage dans certaines écoles agronomiques. Les diplômés peuvent également intégrer les cursus d'ingénieur en horticulture ou en paysage d'AGROCAMPUS Ouest, ou bien une école d'ingénieur privée.

 

 

Poursuite d'études conditionnelle

Exemples de formations poursuivies :

En savoir plus

Publications

Publications Onisep

Les métiers de l'agriculture et de la forêt
collection Parcours, Onisep
parution 2017

Vient de paraître

Pour
les professionnels