MC Technicien(ne) en tuyauterie

  • Durée de formation : 1 an
  • Niveau terminal d'études : bac + 1

À savoir

Le (la) technicien(ne) en tuyauterie travaille en atelier et/ou sur chantier en France et/ou à l'international. Il (elle) réalise des travaux de fabrication, d'installation, de modification, de réparation et de maintenance des réseaux de tuyauteries constituant certains sites industriels. Ceux sont des sites pétrochimiques, des complexes gaziers, agroalimentaires, des cimenteries, des centrales de production d'énergie...

Les enseignements suivis lui donnent les capacités de fabriquer des éléments de tuyauterie à partir de mesures prises sur site ou d'un dossier de fabrication. Il assure le montage et la mise en place (par boulonnage, pointage ou vissage), dans le respect des exigences de qualité, de sécurité et d'environnement. Pour réaliser les débits et les manutentions, il (elle) utilise différents moyens mécanisés. il ou elle se sert couramment des machines à commande numérique et de l'informatique durant ses activités.

Il ou elle trouve un emploi dans des entreprises artisanales, des entreprises industrielles (petites, moyennes ou grandes). Avec de l'expérience, le (la) technicien(ne) évolue vers des postes de chef d'équipe, chef d'atelier, chef de chantier, deviseur / préparateur, technicien méthodes, chargé d'affaires.

Les attendus Parcoursup

Attendus nationaux de la plateforme d'inscription dans l'enseignement supérieur Parcoursup
  • Être titulaire de l'une des spécialités suivantes du baccalauréat professionnel : technicien en chaudronnerie industrielle, technicien d'usinage, technicien outilleur, maintenance des équipements industriels, construction des carrosseries, aéronautique option structure, ouvrages du bâtiment : métallerie, techniques d'interventions sur installations nucléaires ; la formation s'adresse également aux titulaires du brevet professionnel métallier.
  • Disposer de compétences pour travailler en équipe dans le cadre d'une démarche de projet.
  • Disposer de compétences pour s'adapter à un environnement industriel, pour comprendre et respecter les règles de son fonctionnement et de sécurité.
  • Mobiliser ses compétences en expression écrite et orale y compris en anglais pour communiquer et argumenter.

Les poursuites d'études

Exemple de formation possible

Les mentions complémentaires

Les MC se préparent en 1 an après un CAP, un bac pro voire un bac technologique ou un bac général. Elles permettent une meilleure adaptation à l'emploi en ajoutant une spécialisation à la qualification de départ. Il existe des MC dans de nombreux domaines d'activité : la restauration, le bâtiment, le commerce¿

Publicité