acheteur/euse d'espaces publicitaires

Panneau d'affichage, passage à la radio ou à la télé, encart dans la presse... l'acheteur d'espaces publicitaires doit trouver le meilleur ­emplacement et au meilleur prix pour offrir à l'annonceur la plus grande visibilité pour sa publicité.

  • Salaire débutant
    2100€ brut

acheteur-euse-d-espaces-publicitaires

Ce métier me correspond-il ?

J'ai la bosse du commerce

Mes passions : tenir un stand dans un vide-grenier, faire du troc avec mes amis, convaincre

Mes qualités : à l'aise avec les chiffres, sens de la répartie, écoute, enthousiasme, négociation, persuasion, sens du contact

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Derrière chaque campagne de publicité se cache le travail d'un acheteur d'espaces publicitaires. Une fois le plan média établi et validé par le client, il négocie les emplacements publicitaires (spots télé ou radio, affiches, bandeaux web, encarts dans la presse...) les plus pertinents en fonction de la cible et de la stratégie. Son objectif est d'offrir à l'annonceur la plus grande visibilité pour son produit et au meilleur prix. L'acheteur est souvent spécialisé sur un type de support (presse, télé, radio, Web), car chaque secteur a ses spécificités, ses règles, ses interlocuteurs. L'acheteur travaille en agence ou en centrale d'achats. Il passe beaucoup de temps au téléphone mais va aussi à la rencontre de ses interlocuteurs.

On peut tenter sa chance avec un diplôme à bac + 2, mais les titulaires d'un bac + 5 sont plus recherchés.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

De bac + 2 (BTS communication ; DUT information-communication option publicité) à bac + 3 (licence pro métiers de la communication : publicité ; métiers du marketing opérationnel ; e-commerce et marketing numérique...) jusqu'à bac + 5 (master en communication, publicité ; management ; marketing, vente... diplôme d'école de commerce ou spécialisée).

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port