ajusteur/euse-monteur/euse

C'est un peu comme s'il jouait au Lego. Mais l'ajusteur-monteur exerce un vrai métier pour lequel un certain nombre de compétences sont nécessaires. Qu'il assemble les pièces d'un système mécanique ou procède à des finitions, il reste un as du sur-mesure.

  • Salaire débutant
    2000€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

Je suis branché high tech

Mes passions : créer un site web, m'initier à la programmation, la culture geek (jeux vidéos, BD et mangas, web-séries…), les communautés virtuelles, booster les performances de mon PC, la technologie

Mes qualités : capacité d'analyse, esprit de synthèse, réactivité, inventivité, goût pour les énigmes à résoudre, rigueur, travail en équipe, technophile

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

C'est un peu comme s'il jouait au Lego. Mais l'ajusteur-monteur exerce un vrai métier pour lequel un certain nombre de compétences sont nécessaires. Qu'il assemble des pièces ou procède à des finitions, il reste un as du sur-mesure. Il réceptionne d'abord toutes les pièces du système mécanique (écrous, vis, molettes…) à réaliser. Il les adapte les unes aux autres pour qu'elles forment un ensemble cohérent. Vient enfin la phase de montage. L'ajusteur-monteur assemble les pièces selon un ordre qu'il détermine lui-même ou en suivant les instructions d'un document technique. Quand tout l'équipement est assemblé, il en contrôle le bon fonctionnement par une série de tests et d'essais. Il procède alors aux ultimes réglages et aux mises au point qui s'imposent.

Recherché dans un grand nombre de secteurs, l'ajusteur-monteur n'a guère de mal à trouver un emploi, surtout s'il est titulaire d'un bac professionnel ou technologique, dans l'agroalimentaire, l'imprimerie, le textile, l'automobile ou l'aéronautique. Mais au-delà du diplôme, on attendra de lui beaucoup de minutie et un grand sens des responsabilités.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

3 ans pour préparer un bac pro (maintenance des équipements industriels ; aéronautique, option structure ; technicien outilleur) ou le bac STI2D.

Après le bac

2 ans pour obtenir le BTS conception des processus de réalisation de produits ou le DUT génie mécanique et productique.

* Prix hors frais de port