animalier/ère de laboratoire

Apporter un bien-être aux animaux de laboratoire et assurer la prise en charge technique des expérimentations, c'est la mission principale de l'animalier de laboratoire. Il travaille aux côtés des équipes de recherche en respectant des règles strictes.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime faire des expériences

Mes passions : la physique-chimie et les SVT (dont les expériences en labo), les jeux scientifiques, mon microscope et ma loupe

Mes qualités : curiosité, inventivité, réactif/ve aux solutions à apporter en cas de problème, méthode, goût pour les énigmes, autonomie, à l'aise avec les matières scientifiques, technophile

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Âmes sensibles, s'abstenir ! Si l'animalier de laboratoire veille au bien-être des animaux qui lui sont confiés, ces derniers sont néanmoins soumis à des expérimentations. Nettoyage des cages, changement des litières, distribution de la nourriture font partie de son quotidien. Mais il sait aussi manier une seringue et donner des soins pré ou post-opératoires. Et il doit veiller à l'éthique, donner son avis sur les conditions d'hébergement des animaux... jusqu'à saisir les instances supérieures s'il constate des souffrances inutiles. L'animalier de laboratoire exerce principalement dans les organismes de recherche publics (CNRS, Inserm, Inra...), où il est recruté sur concours, et dans les services de recherche et développement de l'industrie pharmaceutique.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

3 ans d'études pour préparer le bac pro technicien en expérimentation animale. Accès sur dossier scolaire.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port