Imprimer
Accueil Secteurs Fiches métier animateur / animatrice du patrimoine

< Retour à la page précédente

Fiche métier

animateur / animatrice du patrimoine

L'animateur du patrimoine met en valeur les aspects culturels, architecturaux et naturels d'une ville, d'une agglomération... Expositions, colloques, visites guidées, théâtre de rue, mise en lumière des monuments... son imagination est sans limites.

  • animateur-trice-du-patrimoine
  • Niveau minimum d'accès : bac + 3
  • Salaire débutant : 1615 €
  • Statut(s) : Statut salarié
  • Synonymes : Animateur/trice de l'architecture et du patrimoine,
    Guide conférencier/ère,
    Médiateur/trice du patrimoine
  • Secteur(s) professionnel(s) :

    Culture - Patrimoine - Artisanat d'art,
    Fonction publique

  • Centre(s) d'intérêt :

    J'ai le sens du contact,
    J'aimerais informer, communiquer

Le métier

Nature du travail

Sensibiliser les publics

Communes méconnues, monuments oubliés, sites naturels remarquables : l'animateur du patrimoine a pour mission de leur redonner vie. Comment ? En reconnaissant leur valeur historique et artistique afin de développer ou d'augmenter leur taux de fréquentation. Pour cela, il conçoit des circuits, des visites touristiques classiques ou originales (balades nocturnes, ateliers de découverte d'une époque particulière...). Ou met sur pied des expositions, des visites-conférences, des projets pédagogiques avec des groupes scolaires (planter des fleurs à l'emplacement d'un ancien jardin, créer la maquette du quartier d'une ville...).

Valoriser le patrimoine

La mission de l'animateur du patrimoine s'inscrit dans un objectif de valorisation du patrimoine. Il cherche à faire connaître les lieux ou les monuments auprès du grand public, mais aussi auprès des associations locales, des collectivités territoriales, etc. En bon communicant, l'animateur du patrimoine édite des publications, réalise des programmes, plaquettes d'information, répond aux questions des journalistes, etc. Et depuis quelques années, ses missions peuvent s'élargir au secteur de l'urbanisme lors de la présentation de grands projets urbains, par exemple.

Compétences requises

Avoir une excellente culture générale

L'animateur du patrimoine possède un solide bagage culturel en histoire et histoire de l'art. Il connaît les arts, la culture et le patrimoine de par ses études, mais il approfondit également ses connaissances tous les jours : il épluche les journaux et magazines spécialisés, se rend dans les musées, les bibliothèques, etc. Il s'intéresse à tout et peut ainsi analyser les différentes possibilités pour valoriser le patrimoine : création théâtrale, peinture et mise en scène de tableaux, jeux de lumière pour révéler des bâtiments...

Savoir conduire un projet

Avec une multitude d'interlocuteurs (élus, personnels administratifs ou rattachés à la culture...), l'animateur du patrimoine doit concilier les idées de tous et jouer les rapprochements pour aboutir à un projet. Pédagogie, qualités relationnelles, négociation, diplomatie et esprit de persuasion sont indispensables pour réussir.

Manager des équipes

Assistants, guides interprètes, guides conférenciers... l'animateur du patrimoine peut être à la tête d'une équipe dédiée à la culture s'il exerce dans une grande ville. Des qualités sont alors à posséder : la motivation et le dynamisme. Sa polyvalence ainsi que son sens de l'organisation et du management lui permettent également de gérer au mieux son service.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Dans les villes et pays « labellisés »

L'animateur du patrimoine exerce principalement dans les villes ayant obtenu le label « Ville ou Pays d'art et d'histoire », octroyé par le ministère de la Culture à des villes, agglomérations ou groupements de communes qui s'engagent à mettre en oeuvre une politique de valorisation de leur patrimoine. Il intervient donc dans des communes plus ou moins grandes, ou bien au sein d'une communauté de communes et est alors appelé animateur de l'architecture et du patrimoine.

En réseau interne...

L'animateur du patrimoine est la clef de voûte des différentes manifestations de la structure dont il dépend. Il est au coeur d'un réseau constitué de guides conférencier, documentalistes, graphistes, maquettistes, artistes (peintres, chanteurs, comédiens, danseurs...) et de la direction du patrimoine.

... et externe

Outre les acteurs de la vie locale, l'animateur du patrimoine travaille en étroite collaboration avec les acteurs culturels, touristiques et politiques locaux : offices du tourisme, directions régionales des affaires culturelles, municipalités voisines, conseils régionaux et généraux...

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

À partir de 1615 euros brut par mois.

Intégrer le marché du travail

Croissance mesurée

Phénomène de mode ou métier d'avenir ? Les animateurs de l'architecture et du patrimoine s'inscrivent dans ce mouvement de retour au tourisme de proximité et de redécouverte des charmes d'antan des villes de France comme du patrimoine naturel. La Direction générale des patrimoines du ministère de la Culture signe au compte-gouttes les conventions à l'origine des villes et pays d'art et d'histoire. En 2016, on dénombre 186 villes et pays « labellisés ».

Sur tout le territoire

Concarneau, Millau, Sartène... les postes nouvellement créés concernent l'ensemble du territoire mais attention, les ouvertures de postes sont peu nombreuses (moins d'une dizaine par an). Pour en obtenir un, il faut passer un concours spécifique d'animateur de l'architecture et du patrimoine, organisé par une collectivité. Il ne s'agit pas d'un concours de la fonction publique territoriale a proprement dit mais des équivalences existent avec le cadre d'emploi des attachés de conservation du patrimoine, qui sont en partie exemptés du concours. Placés sous la tutelle de la Direction générale des patrimoines, les postes sont soumis à la réglementation de la fonction publique territoriale.

Accès au métier

Accès au métier

Pour devenir animateur du patrimoine, le minimum requis est un bac + 3, si possible en histoire de l'art. Mais d'autres disciplines sont possibles : histoire, archéologie, patrimoine, arts... Il est néanmoins conseillé d'avoir un bac + 5 pour réussir les concours d'attaché de conservation et d'animateur de l'architecture et du patrimoine.

Niveau bac + 3

  • Licence histoire de l'art et archéologie
  • Licence pro mentions protection et valorisation du patrimoine historique et culturel ; métiers de la culture : management et médiation ; métiers de la médiation par des approches artistiques et culturelles.

Niveau bac + 5

  • Masters pro mentions patrimoine et musées ; histoire, civilisations, patrimoine ; techniques, patrimoine, territoires de l'industrie : histoire, valorisation, didactique ; conservation-restauration des biens culturels...

En savoir plus

Témoignages

Sabine, animatrice du patrimoineà Rouen (76)

Valoriser, protéger, faire découvrir et surtout partager le patrimoine !

"La valorisation du patrimoine peut être envisagée de façon très large. Assurer la restauration, c'est de la valorisation. Organiser un programme de visites ou d'actions pédagogiques, c'est aussi de la valorisation. Travailler à l'amélioration de l'accueil du public dans les monuments historiques, c'est encore de la valorisation. On peut passer des années à faire ce métier sans en avoir fait le tour. Ce qui m'a attirée, c'est le rapport avec le public : je voulais travailler pour des publics diversifiés, quel que soit leur degré de connaissance du patrimoine. Ainsi, on peut proposer des actions très pointues : colloques, conférences... Ou des découvertes plus ludiques : ateliers pédagogiques pour les enfants, visites « spectacle » ou contées, etc. pour les adultes. Il faut vraiment s'intéresser au public pour faire ce métier et être dans une démarche de partage."

(04/12/2012)

Ressources utiles

www.vpah.culture.fr

Site dédié aux villes et pays d'art et d'histoire, créé par la Direction générale des patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication

www.cnfpt.fr

Centre national de la fonction publique territoriale

Publications

Publications Onisep

Les métiers du tourisme
collection Parcours, Onisep
parution 2015

Vient de paraître

Pour
les professionnels