assistant/e dentaire

La journée d'un assistant dentaire est bien remplie : il accueille les patients, prépare les dossiers et les consultations, stérilise les instruments... Pour le chirurgien-dentiste, c'est un collaborateur précieux dans l'organisation du travail au quotidien.

  • Salaire débutant
    1500€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'ai le sens du contact

Mes passions : mes amis, organiser des fêtes, partager mes passions, les sports collectifs, les réseaux sociaux

Mes qualités : à l'aise avec les autres, compassion, confiance en soi, écoute, solidarité, partage

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

La salle d'attente, le roulement strident de la fraise : quel stress ! Heureusement, l'assistant dentaire est là pour décontracter le patient et le mettre en confiance en lui expliquant les soins qui vont lui être prodigués, les précautions à prendre en matière d'hygiène. Une dimension relationnelle du métier importante, mais qui ne doit pas faire oublier l'aspect technique. Pendant le « travail au fauteuil », c'est l'assistant dentaire qui prépare l'amalgame pour obstruer les caries, qui installe les appareils nécessaires aux soins (aspirateur, jet d'eau, etc.). C'est lui aussi qui veille à l'hygiène en stérilisant le matériel, en nettoyant le fauteuil et les tablettes, le tout, très rapidement après chaque consultation.

Le métier comporte aussi un certain nombre de tâches administratives : relations avec les laboratoires fabriquant des prothèses, rédaction de fiches de travail, classement des radiographies, réponse aux appels téléphoniques, tenue de l'agenda. Collaborateur précieux du dentiste, ce professionnel doit être disponible, organisé et faire preuve de dynamisme.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

18 mois de formation en contrat de professionnalisation pour préparer le titre d'assistant dentaire, obligatoire pour exercer. Accès, à partir de 18 ans, avec un CAP, mais le bac est conseillé.

* Prix hors frais de port