assistant/e maternel/le

L'assistant maternel garde des enfants (dont les parents travaillent) à son domicile. Disponibilité et responsabilité sont de mise pour veiller à chaque instant au bien-être et à la sécurité des bambins qui lui sont confiés.

Ce métier me correspond-il ?

J'aime le contact avec les enfants

Mes passions : j'adore jouer avec mes petits cousins, je fais du baby-sitting, j'aide mon petit frère à faire ses devoirs

Mes qualités : enthousiasme, patience, disponibilité, persévérance, douceur, sens de l'observation, pédagogie

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

On la connaît davantage sous le nom de nourrice, voire de « nounou ». L'assistante maternelle (99 % de femmes) garde les enfants à son domicile, de manière régulière ou occasionnelle, pendant que leurs parents travaillent. Cette profession nécessite un bon équilibre nerveux et beaucoup de patience. Et exige une attention de chaque instant pour veiller sur des bambins... et les éveiller.

Pour exercer, il faut obligatoirement avoir un agrément délivré par les services départementaux de la PMI (protection maternelle et infantile). L'agrément atteste que les conditions sont réunies pour accueillir l'enfant (hygiène, sécurité des locaux, matériel nécessaire, équilibre de l'assistante maternelle). Il est délivré pour 5 ans et permet de garder 2 enfants. Une dérogation peut être accordée pour en garder 3 ou 4. L'assistante maternelle travaille le plus souvent en libéral. Une minorité fait le choix de travailler en crèche familiale, dans le cadre de la mairie. Les assistants familiaux, eux, accueillent sur décision judiciaire des enfants placés de manière permanente en famille d'accueil par l'aide sociale à l'enfance.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP (certificat d'aptitude professionnelle) Accompagnant éducatif et social petite enfance, ou 1 an pour préparé le DE d'auxiliaire de puériculture (accessible sur concours) non exigés mais vivement recommandés, avant d'obtenir l'agrément du Conseil Général. Les non diplômés doivent suivre une formation de 120 heures (60 heures de formation avant de pouvoir accueillir des enfants, et 60 heures de formation supplémentaire en cours d'emploi).

Formation(s) correspondante(s)

D'autres formations préparent à ce métier. Consultez la liste ci-dessous pour connaître les modalités d’accès et l’organisation des études.

CAP ou équivalent
* Prix hors frais de port