auxiliaire de puériculture

Dans les maternités et les crèches, l'auxiliaire de puériculture accompagne les apprentissages des nourrissons et des jeunes enfants jusqu'à 3 ans, tout en veillant à leur hygiène et à leur confort.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'aime le contact avec les enfants

Mes passions : j'adore jouer avec mes petits cousins, je fais du baby-sitting, j'aide mon petit frère à faire ses devoirs

Mes qualités : enthousiasme, patience, disponibilité, persévérance, douceur, sens de l'observation, pédagogie

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

De la maternité où elle donne les soins d'hygiène aux nouveau-nés à la halte-garderie où elle assure les activités éducatives (profession en majeure partie occupée par des femmes), l'auxiliaire de puériculture s'occupe des moins de 3 ans. En crèche, elle change les petits, les nourrit, les éveille par diverses activités (jeux, chansons, dessins...), leur apprend à marcher et à parler. À d'autres moments, elle peut les consoler et leur apporter de l'affection. Ses responsabilités sont grandes. Il ne s'agit pas seulement d'aimer les enfants, il faut aussi les aider à grandir. L'auxiliaire de puériculture doit faire preuve de rigueur, d'imagination et d'esprit d'initiative. Très disponible (les horaires sont contraignants), elle travaille sous la responsabilité d'un pédiatre (à l'hôpital, notamment) ou d'une puéricultrice.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

Un an d'études pour préparer le diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture, obligatoire pour exercer. Accès sur examen sans condition de diplôme, à partir de 17 ans au minimum. Le bac et certains diplômes professionnels donnent lieu à des dispenses d'épreuves (CAP Accompagnant éducatif petite enfance par exemple).

* Prix hors frais de port