biologiste médical/e

Le biologiste médical valide les résultats d'une analyse médicale. Il contrôle des données biologiques (taux de sucre, de cholestérol, numération globulaire...), ou dépiste des virus ou des bactéries via des prélèvements (sang, urine, tissus...).

  • Salaire débutant
    2100€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'aime faire des expériences

Mes passions : la physique-chimie et les SVT (dont les expériences en labo), les jeux scientifiques, mon microscope et ma loupe

Mes qualités : curiosité, inventivité, réactif/ve aux solutions à apporter en cas de problème, méthode, goût pour les énigmes, autonomie, à l'aise avec les matières scientifiques, technophile

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

L'analyse médicale est essentielle pour poser un diagnostic médical, en complément de l'examen des signes cliniques. Le biologiste médical contrôle des données biologiques (taux de sucre, de cholestérol, numération globulaire...), ou dépiste des virus ou des bactéries. Il dirige une équipe de techniciens de laboratoire qui effectuent différents prélèvements (sang, urine, cellules, tissus...), et s'assure qu'ils respectent les procédures d'hygiène, de sécurité et d'éthique imposées. Il interprète ensuite les données biologiques récoltées et rédige un rapport d'analyse, transmis au médecin du patient concerné.

Il exerce à l'hôpital, public ou privé, ou en laboratoire d'analyses médicales. Une partie de son travail consiste à mettre au point de nouveaux protocoles d'analyses, en fonction de l'évolution de la technologie. Il sait gérer le budget du laboratoire. Il peut aussi avoir une activité de recherche. Le biologiste médical est généralement un médecin ou un pharmacien diplômé, ayant suivi une spécialisation en biologie. Le métier est néanmoins accessible, sous réserve d'obtention d'une certification, aux titulaires d'un bac + 5 en biologie.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

Bac + 9 et plus: diplôme d'État (DE) de docteur en médecine ou en pharmacie, suivi d'un diplôme d'études spécialisées (DES) en biologie médicale.

* Prix hors frais de port