boucher/ère

Spécialiste de la viande, le boucher respecte un savoir-faire artisanal pour la préparer, la présenter et la vendre. Qu'il travaille à son compte ou dans un supermarché, ce professionnel doit posséder, en plus de ses compétences techniques, le goût du contact et le sens de l'accueil.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'ai la bosse du commerce

Mes passions : tenir un stand dans un vide-grenier, faire du troc avec mes amis, convaincre

Mes qualités : à l'aise avec les chiffres, sens de la répartie, écoute, enthousiasme, négociation, persuasion, sens du contact

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Qu'il travaille dans un supermarché ou à l'étal de sa boutique, cet expert en viandes choisit et achète les carcasses chez un grossiste. Il les découpe, puis les transforme en d'appétissants morceaux pour les vendre à ses clients. Il maîtrise l'ensemble des techniques qui permettent de désosser, dénerver ou dégraisser, et possède l'art de ficeler un rôti en un tournemain. Commerçant, il conseille sa clientèle sur le choix des morceaux, les façons de les accommoder et les temps de cuisson.

Fabricant, il prépare aussi des produits plus élaborés : paupiettes, volailles farcies, rognons, etc. Il peut se spécialiser dans certaines viandes : les abats (il est alors tripier), le cheval (boucher hippophagiste) ou les volatiles : poulet, dinde... (volailler). Lorsqu'il s'active aux halles (marché de gros) ou dans un atelier de découpe, les conditions de travail sont plus difficiles : il doit manipuler de grosses pièces de viande et n'a aucun contact avec la clientèle. Dans la grande distribution, le boucher peut évoluer vers le poste de chef de rayon. Dans une grande boucherie, il peut devenir chef boucher. Possibilité de s'installer comme artisan. La profession offre des débouchés.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP boucher, presque toujours en apprentissage et éventuellement complété, après 2 ans d'expérience professionnelle au minimum, par le BP boucher (2 ans) ; 3 ans pour le bac pro boucher charcutier traiteur.

* Prix hors frais de port