caviste

De l'arrivée du raisin en cave à l'expédition des bouteilles, chaque étape est sous contrôle du caviste. Dans une coopérative, chez un exploitant ou un négociant, ses responsabilités varient selon son niveau de formation.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

J'ai la bosse du commerce

Mes passions : tenir un stand dans un vide-grenier, faire du troc avec mes amis, convaincre

Mes qualités : à l'aise avec les chiffres, sens de la répartie, écoute, enthousiasme, négociation, persuasion, sens du contact

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

L'ouvrier caviste intervient à tous les stades de la fabrication du vin. Il prépare et nettoie les caves et les cuves. Puis il vérifie l'état du matériel (pressoirs, joints, pompes¿). Après la récolte, il réceptionne le raisin et le transvase dans les cuves. Tous les jours, il suit de près sa macération et sa fermentation jusqu'à ce que le jus de raisin se transforme en alcool. Puis il extrait le jus, le filtre et le clarifie. Dès que le vin est bon à déguster, le caviste le met en bouteilles et l'étiquette.ºLe technicien caviste peut participer à la production du vin et le goûter pour l'améliorer, si nécessaire. Autre rôle : organiser et gérer le stockage des fûts (tonneaux) et prendre en charge la commercialisation des produits, sous la responsabilité du chef de cave. Chez un négociant, le caviste reçoit des vins de différentes provenances, qu'il assemble (mélange). Il pratique des analyses sommaires et suit le vin en fonction de sa destination : vente en vrac ou mise en bouteilles. L'amélioration de la qualité des vins et l'harmonisation des diplômes européens poussent les employeurs à embaucher des personnels qualifiés et diplômés. Un CAPA suffit pour devenir ouvrier caviste. Mais pour devenir maître de chai, il faut viser au minimum un bac pro ou, mieux, un BTSA. Certains chefs de cave sont titulaires du diplôme national d'œnologue (bac + 5) ou d'un diplôme d'ingénieur.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

CAP agricole métiers de l'agriculture. Bac pro conduite et gestion de l'exploitation agricole option vigne et vin.

Après le bac

De bac + 2 (BTSA viticulture-œnologie) à bac + 5 (diplôme national d'œnologue ou diplôme d'ingénieur en agronomie).

Formation(s) correspondante(s)

D'autres formations préparent à ce métier. Consultez la liste ci-dessous pour connaître les modalités d’accès et l’organisation des études.

bac + 5
* Prix hors frais de port