chargé/e de pharmacovigilance

Le chargé de pharmacovigilance contrôle la tolérance des médicaments fabriqués et commercialisés par son laboratoire pharmaceutique. Il analyse le moindre effet indésirable.

  • Salaire débutant
    3080€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Sa mission : prévenir et traquer les risques médicamenteux. Tout au long de sa vie, le médicament est surveillé par le chargé de pharmacovigilance. Pendant la phase de développement, particulièrement lors des essais cliniques, il est attentif aux effets du produit sur l'homme. Mais c'est pendant la commercialisation du médicament qu'il joue un rôle crucial. Ce professionnel est en permanence en contact avec les médecins, les infirmiers et parfois les pharmaciens ou les patients qui lui font remonter d'éventuels effets indésirables (allergies, interactions médicamenteuses...). Souvent, ces incidents sont dus à un mauvais usage ou à une mauvaise interprétation de la notice. À lui de réagir et vite ! Il doit analyser les causes de ces problèmes et proposer des solutions pour y remédier. Cela signifie, par exemple, de changer la notice ou de mieux informer les médecins.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

6 ans d'études pharmaceutiques à l'université pour préparer le diplôme d'État de docteur en pharmacie. Spécialisation en pharmacie industrielle en 5e année. Un master (en pharmacologie, toxicologie...) préparé parallèlement aux études de pharmacie est fortement recommandé.

Formation(s) correspondante(s)

D'autres formations préparent à ce métier. Consultez la liste ci-dessous pour connaître les modalités d’accès et l’organisation des études.

bac + 6
* Prix hors frais de port