chef/fe de fabrication des industries graphiques

Livrer des imprimés dans les délais, tel est le défi relevé au quotidien par le chef de fabrication des industries graphiques. Ses missions : analyser les commandes de ses clients, organiser les plannings et gérer l'ensemble de la production.

  • Salaire débutant
    3394€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Une rotative imprime en moyenne 35 000 feuilles par heure. Pas question pour un chef de fabrication des industries graphiques de se laisser bercer par le rythme lancinant des machines ! Garant de la qualité d'un imprimé (livre, journal, affiche...), il supervise sa réalisation d'un bout à l'autre de la chaîne. Jonglant avec les plannings, il joue les intermédiaires entre les commerciaux et les techniciens de l'atelier, intervenant entre le prépresse et le façonnage. À l'écoute du client, il analyse sa demande et peut le conseiller quant au grammage du papier, le format, les couleurs, etc. Rigoureux, organisé et réactif, il s'attache à faire respecter les délais d'impression et doit vite trouver une solution en cas de casse d'une bobine de papier, par exemple.

Il exerce dans une imprimerie de presse ou de labeur (hors presse), au sein d'entreprises disposant d'une imprimerie internalisée ou produisant des imprimés, telles les entreprises de vente par correspondance, les maisons d'édition ou encore les grandes agences de communication. Ce poste d'encadrement, en pleine mutation, nécessite de grandes compétences techniques ainsi qu'un sens de l'esthétisme affirmé.

Les formations et les diplômes

Après le bac

2 ans pour préparer le BTS études de réalisation d'un projet de communication, option B : études de réalisation de produits imprimés, éventuellemnt complété par une licence pro en management de projets en communication et industries graphiques (1 an).

Formation(s) correspondante(s)