collecteur/trice de fonds

En organisant les campagnes de dons, le collecteur de fonds fait rentrer l'argent nécessaire à une opération de solidarité. Place aux spécialistes de la gestion des bases de données et du marketing direct.

  • Salaire débutant
    1500€ brut

collecteur-trice-de-fonds

Ce métier me correspond-il ?

J'ai le sens du contact

Mes passions : mes amis, organiser des fêtes, partager mes passions, les sports collectifs, les réseaux sociaux

Mes qualités : à l'aise avec les autres, compassion, confiance en soi, écoute, solidarité, partage

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le collecteur de fonds recueille de l'argent pour une association humanitaire (Unicef, la Croix-Rouge…). Pour solliciter la générosité de tous, devant son ordinateur, il conçoit des plans de collecte, chiffre ses objectifs et prépare ses messages. D'une part, il monte des dossiers financiers argumentés pour solliciter des fonds privés auprès d'entreprises ou de mécènes. D'autre part, il organise des événements, des manifestations culturelles, des concerts, des pièces de théâtre, des collectes dans la rue…

Il recherche en permanence de nouveaux donateurs, particuliers ou entreprises, qu'il contacte par mail, par téléphone.

Le collecteur de fonds humanitaire ne part pas en mission sur le terrain, il travaille le plus souvent dans un bureau, au siège d'une ONG (organisation non gouvernementale) ou dans une agence spécialisée en marketing.

C'est un métier en plein développement qui demande de la rigueur dans la gestion et dans l'utilisation des fonds collectés pour mettre en confiance les donateurs.

Les formations et les diplômes

Après le bac

Ces professionnels sont choisis en priorité parmi des diplômés de niveau bac + 5 (diplôme d'école supérieure de commerce, d'institut d'études politique, master). En plus, les candidats doivent posséder une expérience en milieu associatif et maîtriser l'anglais.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port