Préparer la machine en effectuant les réglages, réaliser des essais, lancer l'impression d'étiquettes, de journaux, magazines, livres, affiches ou encore plaquettes... sont autant d'opérations orchestrées par le conducteur de machines à imprimer.

  • Salaire débutant
    1700€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Préparer la machine pour l'impression, effectuer les réglages, réaliser des essais, lancer l'impression de journaux, magazines, étiquettes, affiches... sont autant d'opérations orchestrées par le conducteur de machines à imprimer.

À l'intérieur d'une usine, il est chargé de piloter une machine de production. Garant de la qualité d'impression, ce professionnel travaille sur des machines plus ou moins complexes : machines de 1 à 4 couleurs et plus, à commandes numériques, sérigraphiques, rotatives... ou offset, la technique d'impression la plus répandue. Il examine les instructions du dossier de fabrication. Il prépare les encres, le papier, effectue les réglages et procède à des essais jusqu'à l'obtention du "bon à rouler". Ensuite, il lance l'impression et contrôle la conformité du produit imprimé.

En cas de problème, il intervient rapidement, car la production ne doit surtout pas s'arrêter ! Souvent des équipes se relaient en 3 × 8 heures ou en 5 × 8 heures. Le conducteur de machines à imprimer obéit à des règles strictes de sécurité. Le respect des normes européennes en matière d'environnement est également crucial.

Les formations et les diplômes

Après la 3e

3 ans pour préparer le bac professionnel réalisation de produits imprimés et plurimédia (RPIP) ; façonnage de produits imprimés.

Après le bac

2 ans pour le BTS études de réalisation d'un projet de communication (ERPC), option B études et réalisation de produits imprimés.

Formation(s) correspondante(s)