contrôleur/euse de gestion

Qu'il travaille dans une usine, un service commercial ou une entreprise, le contrôleur de gestion n'a qu'un objectif : rechercher la performance. De la mise en place de tableaux de bord au suivi du budget, il dispose de nombreux outils de pilotage.

  • Salaire débutant
    2083€ brut

Témoignage

Lire la transcription

Ce métier me correspond-il ?

Enquêter, analyser l'information, je veux en faire mon travail

Mes passions : l'actualité, les médias dont Internet, faire partager mes passions aux autres…

Mes qualités : à l'aise pour parler en public, bonne écriture, curiosité, sens du partage, goût pour les rencontres, bon relationnel

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Qu'il travaille dans une usine, un service commercial ou un grand groupe coté en Bourse, le contrôleur de gestion n'a qu'un objectif : la recherche de la performance. De la mise en place de tableaux de bord au suivi du budget, il dispose de nombreux outils de pilotage qui aident la direction à prendre les bonnes décisions. Le respect du budget est sa mission principale, mais il utilise tous les chiffres : production, ventes, coûts d'achat, gestion des stocks...

Ce poste stratégique ne connaît pas la crise et il est ouvert aux jeunes diplômés en comptabilité ou gestion, ainsi qu'aux ingénieurs en milieu industriel. La fonction est fortement implantée en Ile-de-France et elle se développe dans l'industrie. Un bac + 5 est généralement nécessaire, même si des postes d'assistant ou de junior existent (de bac + 2 à bac + 4).

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

Bac + 5: diplôme d'école de commerce (avec spécialisation finance, contrôle de gestion et audit, management et contrôle de gestion...) ; master (comptabilité-contrôle-audit ; sciences du management ; contrôle de gestion ; stratégie d'entreprise ; système d'information et contrôle de gestion ; sciences du management spécialité finance d'entreprise...) ; DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) ; diplôme d'IEP (institut d'études politiques), section économie et finance ; diplôme d'ingénieur complété par une formation gestion-finance.

Formation(s) correspondante(s)

* Prix hors frais de port