ébéniste

Fabrication de mobilier contemporain, restauration ou copie d'anciens..., l'ébéniste réalise ou répare des armoires, commodes ou placards. Salarié d'une entreprise ou installé à son compte, il exerce un métier d'art. Talent et motivation indispensables.

  • Salaire débutant
    1498€ brut

Témoignage

Lire la transcription
Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Il connaît toutes les essences de bois classiques (acajou, merisier, chêne ou noyer), et sait comment exploiter les matériaux modernes (métaux, verre ou matériaux de synthèse). Après avoir dessiné un modèle, il découpe les pièces, les rabote et les aplanit aux dimensions exactes, avant de les monter. Pour le placage, des feuilles de bois minces sont assemblées et collées. Dernières étapes : le ponçage, le cirage et le vernissage. Un marqueteur intervient parfois pour incruster des motifs en nacre, ivoire ou ébène. Aptitude au dessin technique, habileté manuelle et sens de l'esthétique sont indispensables.

L'ébéniste peut se consacrer à la restauration ou à la copie de meubles anciens. Une activité qui exige une parfaite connaissance du meuble et de son assemblage aux différentes époques. Il peut aussi s'orienter vers l'agencement (installation sur mesure).

Ce professionnel exerce comme salarié dans une entreprise ou comme artisan installé à son compte. Très difficile d'accès, ce métier d'art est réservé aux plus doués et aux plus motivés.

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après la 3e

2 ans pour préparer le CAP ébéniste, éventuellement complété par le BMA ébéniste (2 ans).

Après le bac

2 ans pour obtenir le DMA arts de l'habitat, option décors et mobiliers ou restauration de mobilier ou 3 ans pour le DN MADE mention objet.

* Prix hors frais de port