éducateur/trice spécialisé/e

L'éducateur spécialisé aide des personnes en situation de handicap ou en difficulté à devenir autonomes. Avec une double mission : contribuer à leur épanouissement personnel et à leur insertion en société.

  • Salaire débutant
    1480€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'ai le sens du contact

Mes passions : mes amis, organiser des fêtes, partager mes passions, les sports collectifs, les réseaux sociaux

Mes qualités : à l'aise avec les autres, compassion, confiance en soi, écoute, solidarité, partage

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Ni père ni copain, l'éducateur spécialisé partage la vie quotidienne de jeunes ou d'adultes présentant des déficiences physiques ou mentales, des troubles du comportement ou des difficultés d'insertion. Au travers d'activités récréatives comme le théâtre, le sport ou l'informatique, il permet aux personnes inadaptées de s'exprimer, de devenir autonomes et de retrouver confiance en elles. Il exerce le plus souvent en milieu fermé (centres de rééducation et d'hébergement, maisons d'enfants, hôpitaux…), au sein d'une équipe médico-socio-éducative. L'éducateur dit « de rue » intervient sur les lieux de vie (cité, quartier, maison de jeunes…) et dans les familles. Il tente de prévenir la délinquance et la toxicomanie, favorise l'insertion professionnelle et sociale.

Après réussite à un concours, ce travailleur social peut exercer auprès de jeunes aveugles ou de jeunes sourds, ou en tant qu'éducateur de la PJJ (protection judiciaire de la jeunesse). Nerfs solides, capacité d'écoute et goût du travail en équipe sont indispensables pour cette profession qui demande un engagement personnel important.

Les formations et les diplômes

Après le bac

3 ans pour préparer le DEES (diplôme d'État d'éducateur spécialisé) ou le DUT carrières sociales, complété par une année supplémentaire pour valider le DEES.

* Prix hors frais de port