généticien/ne

Des OGM (organismes génétiquement modifiés) au clonage, en passant par la FIV (fécondation in vitro), toutes ces innovations des dernières décennies sont le fruit du travail du généticien.

  • Salaire débutant
    2000€ brut

Ce métier me correspond-il ?

J'aime faire des expériences

Mes passions : la physique-chimie et les SVT (dont les expériences en labo), les jeux scientifiques, mon microscope et ma loupe

Mes qualités : curiosité, inventivité, réactif/ve aux solutions à apporter en cas de problème, méthode, goût pour les énigmes, autonomie, à l'aise avec les matières scientifiques, technophile

Publicité

En quoi consiste ce métier ?

Le généticien (ou chercheur en génétique) étudie et analyse les caractères héréditaires des êtres vivants (micro-organismes, animaux, végétaux, êtres humains) à travers leur génome (ensemble du matériel génétique d'un être vivant) qui est codé dans leur ADN (acide désoxyribonucléique). Ce scientifique réalise des expérimentations pour repérer les points communs et les différences pouvant exister entre espèces (animales ou végétales), afin les améliorer. La génétique se conjugue avec de nombreuses autres disciplines : la démographie (Albert Jacquard a acquis une renommée internationale dans le domaine de la génétique des populations), l'agroalimentaire (mise au point du fameux maïs transgénique) ou la criminologie (empreintes génétiques pour identifier des criminels).

* Prix hors frais de port

Les formations et les diplômes

Après le bac

5 ans pour obtenir un master (en biologie ; en pathologie humaine ; en génétique et biologie de la cellule ; en sciences de la vie et de la santé ; en génétique, génomique, biotechnologies ; en santé publique, spécialité génomique et génétique statistique) ou un diplôme d'ingénieur spécialisé ; 8 ans pour un doctorat en biologie, un DE de docteur en médecine, avec une spécialisation de médecin biologiste, ou un diplôme d'études spécialisées en génétique médicale.

* Prix hors frais de port